[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Quand Facebook est utilisé par le patron-espion de l’usine Haribo à Uzes

Un salarié  d'HARIBO à Uzes à cru pouvoir faire des commentaires personnels, sur Facebook, assimilant  la loi travail à un retour à  l'esclavage. Alors qu'il n'a aucunement cité Haribo, le très perspicace patron de cette usine, lui, a vu dans le propos de ce salarié, une allusion a son entreprise. Il l'estime donc diffamée. Sans être le moins du monde gêné par son intrusion dans la vie personnelle de ce salarié, il a lancé contre contre lui une procédure de licenciement. À l'évidence le passage en force de la loi travail, imposé par le Gouvernement PS, en piétinant la représentation nationale à travers l'utilisation du 49/3, provoque au sein du  patronat, un inquiétant sentiment de toute puissance vis à vis des salarié.e.s.

Ce licenciement démontre en tout cas que pour le patron de Haribo, les salariés sont effectivrment des esclaves attachés à leurs chaînes au sein et en dehors de l'entreprise et qu'ils peuvent être poursuivis, même pour ce qu'ils n'ont pas dit. Cette nouvelle attaque patronale contre les salariés. e.s,toujours sous la menace d'une délocalisation, nous amène à conclure que décidément les bonbons Haribo ont un goût de plus en plus amer.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Lutte de classe

GM&S : La force des travailleurs/euses, c’est la grève !

Après être passée entre les mains de multiples crapules et avoir subi de nombreux redressements judiciaires a causes de ses gérants/actionnaires, l'usine de mécanique spécialisée actuellement "propriété" de GM&S et sous traitante notamment de Renault et PSA (groupes réputés pour leur coupes budgétaires et les licenciements à tour de bras) risque a nouveau d'être placée en redressement judiciaire. Les premier.e.s affecté.e.s sont évidemment les ouvrier.e.s, qui se battent depuis des mois pour maintenir les 279 emplois du site. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

1er Mai

Après le 1er Mai

Environ 142 000 personnes ont défilé en France à l'occasion de la journée internationale des travailleur-se-s. C’est légèrement plus que lors des dernières années, mais ce n’est pas un très bon chiffre. C’est moins que par exemple en 2009 où Sarkozy avait fait le plein contre lui (450 000 manifestant-e-s), et c’est bien moins qu’en 2002 où plus d’un millions de personnes avaient défilé, mobilisées par la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

1er Tour Social

Réel succès du 1er tour social !

Le 22 avril 2017, J-1 avant les tristes résultats de dimanche, a eu lieu la première manifestation du 1er tour social, initiative impulsée par de nombreuses sections syndicales combatives telles la CGT Goodyear, Sud Poste 92, CGT énergie Paris, CGT infocom, CGT nettoiement 75, CGT CHRU de Lille, CGT Éduc’Action ou de plusieurs collectif ou associations telles que la Compagnie Jolie Môme, Droit Devant, Fakir et le NPA. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook