[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Dans les établissements scolaires du Gard, les gendarmes organisent des exercices dits «ALERTE ATTENTAT»

Loin de correspondre à un quelconque souci de prévention ce genre d'exercices a surtout pour vocation de justifier l'Etat d'Urgence, et de banaliser dans l’esprit des jeunes et des enseignants, la présence policière à l'école, ainsi que toutes les mesures liberticides inquiétantes que l’ont voit s’appliquer en France.

C'est ainsi que dans un collège, les gendarmes sont venus faire une première fois, un exposé à tous les enseignants, puis leur ont demandé les numéros de téléphone personnels.

Ils reviendront pour encadrer un "exercice" Alerte attentat.

Un enseignant a adressé un message à tous ses collègues et apposé sur le panneau syndical une affiche appelant à refuser cette mascarade, et à appliquer le Droit de Retrait.

En effet, cette initiative n’est basée sur aucun texte réglementaire. De plus elle est contraire aux lois de l’école. On ne peut ignorer qu’un tel exercice est contre-productif, car il déstabilise la quiétude nécessaire à tout enseignement. Il pourra même produire des effets anxiogènes chez beaucoup, et de l’agitation intempestive chez les autres.

Bref, cette « préparation militaire » n’a pas sa place dans un établissement scolaire.

Face à ce conditionnement des esprits, il faut réagir fermement, pour ne pas laisser s'installer la banalisation, voire l'intériorisation de cette présence policière et, ce climat stressant de pseudo guerre.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Touche pas à ma ZEP

Montée nationale « Touche pas ma ZEP » : la lutte continue !

Ce jeudi 19 janvier a eu lieu la première montée nationale à Paris du mouvement « Touche pas ma ZEP ». Suite à plusieurs journées d’action réussies depuis le 29 septembre 2016, ce mois de janvier avait été marqué par une série de grèves reconductibles dans les établissements les plus combatifs. La manifestation de jeudi après-midi à Paris a réuni plus de 500 manifestant-e-s, confirmant la dynamique d’extension du mouvement. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Éducation

Réussite du stage Sud Éduc’ « pédagogies alternatives et syndicalisme » !

Ces jeudi 12 et vendredi 13 janvier avait lieu à la Maison des Syndicats de Créteil une formation syndicale organisée par Sud Éducation sur le thème : « pédagogies alternatives et syndicalisme ». Dans une atmosphère conviviale et militante, elle a réuni plus de 200 personnes, traduisant une montée en puissance de ce stage organisé depuis déjà plusieurs années. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Touche pas à ma ZEP

«Touche pas à ma ZEP», ça continue, jusque au bout !

Comme promis par les enseignant-e-s et élèves mobilisé-e-s pour sauver les ZEP (zone d’éducation prioritaire), une nouvelle journée d’action a eu lieu jeudi 5 janvier avec un rassemblement près de Science Po à Paris, qui s’est dirigé ensuite vers l’Assemblée Nationale.

En l’absence de réponse du ministère à leurs revendications depuis maintenant de nombreux mois, les enseignant-e-s et élèves n’ont pas fait la rentrée ce mardi 3 janvier avec plus de 50 établissements mobilisés dans les académies de Créteil, Versailles, Amiens, Lille, Aix-Marseille, avec même 70 % de grévistes dans certains lycées et quelques établissement fermés.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook