[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Meeting de lancement de campagne à Toulouse

Ce jeudi 15 décembre le NPA 31 ouvrait la campagne présidentielle de Philippe Poutou à Toulouse avec un meeting en présence de Christine Poupin, porte-parole du NPA. Soixante personnes s’étaient réunies pour écouter et débattre avec une infirmière syndicaliste au CHU de Toulouse, un militant kurde, un militant du Droit au Logement 31 et une militante contre le projet Val Tolosa.

Le militant de la maison franco-kurde nous a fait part du combat des kurdes contre le régime autoritaire turc, des dernières arrestations arbitraires et de l’oppression qu’ils subissent sans aucune réaction de l’Union européenne ou de la France. La syndicaliste du CHU a rappelé les conditions de travail de plus en plus difficiles imposées aux soignants et autres travailleurs de l’hôpital par l’austérité voulue par le gouvernement ; conditions qui ont mené quatre personnes au suicide cette année à Toulouse. Le militant du DAL a insisté sur la précarité du logement pour de nombreux français : 1,7 million de demandeurs HLM et très peu de constructions de logement sociaux, des millions de logements vacants et aucune réquisition ! La lutte contre le projet inutile et imposé Val Tolosa a aussi été évoquée : ce projet de centre commercial (inutile car Toulouse en compte déjà plus qu’ailleurs) va détruire des terres agricoles sans rien apporter à la communauté. Comme toujours le dispositif militarisé visant à imposer les travaux, pourtant illégaux, se déploie sous forme de clôture, barbelés, vigiles, chiens d’attaque… "La lutte contre Val Tolosa c'est la lutte contre l'aménagement capitaliste du territoire contre les habitants et l'environnement"

Pour finir notre porte-parole Christine Poupin a dressé un tableau de la situation politique au début de cette campagne présidentielle : à l’étranger l’écrasement final à Alep de la rébellion syrienne issue des printemps arabes montrant l’impérieuse nécessité de l’internationalisme et la réalité centenaire de l’alternative « socialisme ou barbarie. » Soulignant que les crises du capitalisme s’alimentent les unes les autres elle a montré que la crise économique se double d’une crise écologique qui pousse 1 milliard de travailleurs dans la survie et conduit les peuples dans une révolte contre la globalisation capitaliste. Cette révolte ne profite pourtant pas forcément à l’organisation d’un front de classe mais au contraire à des populistes démagogue bourgeois comme Trump ou Fillon et Le Pen. Ceux là jouent du racisme pour imposer une union nationaliste et raciste à certains travailleurs contre d’autres et ainsi conserver le statu quo à leur avantage. Pour attaquer les sources de cette situation, c’est bien le système capitaliste et raciste en lui-même qu’il faudra détruire et pour cela être de toutes les luttes des opprimé.e.s contre l’État, les exploiteurs, les violences policières, le racisme où qu’il se trouve… C’est le sens que nous donnons à la candidature de Philippe Poutou à la présidentielle de 2017.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

2017

Contre la « Belle alliance populaire », construire la campagne de Philippe Poutou !

Cette semaine, nous allons beaucoup entendre parler de la « Belle alliance populaire ». De quoi s’agit-il ? Cette étiquette a été inventée par l’appareil du PS et ses partis-satellites (Parti écologiste, UDE et PRG) pour servir de cadre aux « primaires de la gauche » dont le premier tour aura lieu le 22 janvier et le second tour le 29 janvier. C’est un moyen d’occuper l’espace médiatique avec quatre débats télévisés en direct (12, 15, 19, 25 janvier). Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Syrie

Arrestation de deux volontaires internationalistes du Rojava par l’armée turque

Deux internationalistes tchèques qui se rendaient au Rojava pour y livrer du matériel médical (dont le manque se fait cruellement sentir sur place) ont été arrêtés par l'armée turque le 16 novembre. Cela a été annoncé dans la presse turque. Accusé-e-s de « trafic d'armes pour le compte d'une organisation terroriste » (!), Serxwebûn Botan et Zelane Botan risquent d'être condamné-e-s à de longues peines de prison. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook