[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Des exemples de grèves à suivre... et à fédérer !

Par Tendance CLAIRE ( 6 mai 2009)
Tweeter Facebook

Les grèves qui sont à la fois auto-organisées (AG et comités de grève), soutenues par les syndicats combatifs et les plus déterminées (piquets de grève, occupation…), sont bien les plus efficaces :

  • la grève avec comité de grève et blocage des travailleurs de Toyota à Onnaing (Nord), la première depuis l’ouverture de l’usine en 2001, a réussi à imposer au patron le paiement à 95% du chômage partiel

  • la grève avec occupation, pendant 34 jours, de l'usine FCI Microconnections à Mantes-la-Jolie (Yvelines), a imposé le maintien du site jusqu’en 2014 et des effectifs jusqu’en 2011, alors que le patron voulait délocaliser rapidement à Singapour, et 27 jours de grève ont été payés

  • la grève avec piquets et occupation de la fonderie Rencast dans l’Indre (fabricant de pièces de voiture) a imposé l’annulation pure et simple du plan de fermeture, le maintien de tous les emplois et le paiement intégral des dix-huit jours de grève…

Ces victoires partielles dans un conflit assez isolé montre la force de la classe ouvrière : si nous nous mettons à lutter tous ensemble, nous pouvons obtenir beaucoup plus. Pour cela, le NPA doit non seulement dresser la perspective de la grève générale comme la seule réponse à la hauteur des attaques, mais il doit surtout formuler des propositions concrètes qui permettent de faire des pas en avant dans la voie de sa réalisation. Impulser des comités, travailler à leur coordination, et permettre la réunion au plus vite d’une coordination nationale des délégués des travailleurs en lutte, est à notre avis la tâche prioritaire qui s’impose. Pour combattre la politique des bureaucrates qui mène les travailleurs à l’échec et à la démoralisation, nous devons tout faire pour qu’émerge une coordination nationale des travailleurs auto-organisés, en étendant à l’ensemble du monde du travail ce qui existe déjà (de façon certes imparfaite) au niveau des universités, avec les coordinations nationales universitaires et étudiantes.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Lutte de classe

GM&S : La force des travailleurs/euses, c’est la grève !

Après être passée entre les mains de multiples crapules et avoir subi de nombreux redressements judiciaires a causes de ses gérants/actionnaires, l'usine de mécanique spécialisée actuellement "propriété" de GM&S et sous traitante notamment de Renault et PSA (groupes réputés pour leur coupes budgétaires et les licenciements à tour de bras) risque a nouveau d'être placée en redressement judiciaire. Les premier.e.s affecté.e.s sont évidemment les ouvrier.e.s, qui se battent depuis des mois pour maintenir les 279 emplois du site. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

1er Mai

Après le 1er Mai

Environ 142 000 personnes ont défilé en France à l'occasion de la journée internationale des travailleur-se-s. C’est légèrement plus que lors des dernières années, mais ce n’est pas un très bon chiffre. C’est moins que par exemple en 2009 où Sarkozy avait fait le plein contre lui (450 000 manifestant-e-s), et c’est bien moins qu’en 2002 où plus d’un millions de personnes avaient défilé, mobilisées par la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook