[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Soutien à l’occupation rue Baudelique !

Par Tendance CLAIRE (15 septembre 2009)
Tweeter Facebook

Depuis début juillet, les sans-papiers expulsés de la Bourse du travail poursuivent leur combat en occupant un local inutilisé (en cours de vente) de la Sécurité sociale dans le 18e arrondissement (rue Baudelique). Pour montrer le sens et l’objectif de leur combat, ils ont décidé de baptiser ce lieu « ministère pour la régularisation de tous les sans-papiers ». De plus, pour commencer à surmonter les divisions qui traversent depuis des années le mouvement des sans-papiers, ils ont proposé de faire de ce lieu un pôle de rassemblement des collectifs de sans-papiers : neuf collectifs y sont désormais rattachés, rassemblant environ 2000 personnes.

Dès le début, le NPA et des secteurs oppositionnels de la CGT ont joué un rôle important dans le soutien politique et matériel à cette nouvelle occupation et à ces initiatives. Les Verts, Alternative Libertaire, la CNT et Solidaires apportent également leur soutien.

Les collectifs rattachés à la rue Baudelique et leurs soutiens appellent à une

MANIFESTATION POUR LA RÉGULARISATION DE TOUS LES SANS-PAPIERS
SAMEDI 10 OCTOBRE Paris (lieu et heure à préciser)

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Lutte de classe

Rencontre nationale du 10 juin du Front Social

Près de 500 personnes se sont réunies ce samedi 10 juin pour la rencontre nationale du Front social. D’après le recensement, le Front Social compte à la date de la rencontre nationale 23 regroupements locaux. 13 d’entre eux étaient présents. 102 structures ont rejoints officiellement le Front Social, parmi elles 79 structures syndicales (des syndicats SUD en priorités), 23 associations. Des représentant-e-s de 40 structures observatrices (non encore signataires) sont venu-e-s à cette journée organisée dans l’annexe de la Bourse du Travail, rue du Temple à côté de la place de la République, dans la salle Hénaff. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Lutte de classe

GM&S : La force des travailleurs/euses, c’est la grève !

Après être passée entre les mains de multiples crapules et avoir subi de nombreux redressements judiciaires a causes de ses gérants/actionnaires, l'usine de mécanique spécialisée actuellement "propriété" de GM&S et sous traitante notamment de Renault et PSA (groupes réputés pour leur coupes budgétaires et les licenciements à tour de bras) risque a nouveau d'être placée en redressement judiciaire. Les premier.e.s affecté.e.s sont évidemment les ouvrier.e.s, qui se battent depuis des mois pour maintenir les 279 emplois du site. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook