[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Soutien à l’occupation rue Baudelique !

Par Tendance CLAIRE (15 septembre 2009)
Tweeter Facebook

Depuis début juillet, les sans-papiers expulsés de la Bourse du travail poursuivent leur combat en occupant un local inutilisé (en cours de vente) de la Sécurité sociale dans le 18e arrondissement (rue Baudelique). Pour montrer le sens et l’objectif de leur combat, ils ont décidé de baptiser ce lieu « ministère pour la régularisation de tous les sans-papiers ». De plus, pour commencer à surmonter les divisions qui traversent depuis des années le mouvement des sans-papiers, ils ont proposé de faire de ce lieu un pôle de rassemblement des collectifs de sans-papiers : neuf collectifs y sont désormais rattachés, rassemblant environ 2000 personnes.

Dès le début, le NPA et des secteurs oppositionnels de la CGT ont joué un rôle important dans le soutien politique et matériel à cette nouvelle occupation et à ces initiatives. Les Verts, Alternative Libertaire, la CNT et Solidaires apportent également leur soutien.

Les collectifs rattachés à la rue Baudelique et leurs soutiens appellent à une

MANIFESTATION POUR LA RÉGULARISATION DE TOUS LES SANS-PAPIERS
SAMEDI 10 OCTOBRE Paris (lieu et heure à préciser)

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Bulletin de discussion du NPA

Travailler au développement qualitatif et quantitatif des luttes

La baisse d'intensité de la lutte de classe du côté des travailleurs-euses et la chute des régimes "socialistes" ont favorisé le développement de stratégies politiques réformistes et réciproquement.

Avec les victoires du capitalisme ces dernières années, la destruction des liens sociaux s'est développée. Les idées réactionnaires prospèrent sur cette division pour proposer des modèles sous tendus par l'existence d'un ordre naturel des choses avec ses dominants et ses dominés (entre décideurs et exécutants, entre "civilisations", entre hommes et femmes, entre sexualités...).

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook