[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Articles "PG"

Il y a 3 articles correspondant au mot-clé "PG"

JML2017

Mélenchon : Un programme antilibéral illusoire qui promet la lune sans toucher substantiellement à la propriété des capitalistes !

Cet article s'inscrit dans la série d'articles de critique spécifique du programme de la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon. Cela fait suite au premier épisode du 1er février.

Dans cette partie de notre critique, nous nous intéressons plus particulièrement au chapitre deux du programme de Mélenchon intitulé « Protéger et Partager » (http://tendanceclaire.org/contenu/autre/Programme-France-Insoumise-2017.pdf). C’est dans ce chapitre que le candidat nous présente ses principales mesures économiques. Mélenchon nous ressert le vieux programme antilibéral de « relance » et de « redistribution » qui a systématiquement échoué partout : en 1981 en France, en 2015 en Grèce, etc.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

2017

L’impasse antilibérale de Mélenchon. L’avenir hypothéqué d’une France soumise au système capitaliste

Le programme de Mélenchon, « L’Avenir en commun », est désormais connu depuis quelques mois. Nous avons décidé de faire une critique substantielle de ce programme, en plusieurs parties, pour en critiquer sa logique fondamentale (l’antilibéralisme) et ses différentes déclinaisons thématiques, tout en dessinant en creux un programme anticapitaliste révolutionnaire en rupture avec le système en place.

Première partie : Une nouvelle constitution bourgeoise pour réformer le capitalisme

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Tribune libre

La France insoumise… ou poujadiste ?

Le 10 février dernier, sur le plateau de TF1, Jean-Luc Mélenchon annonçait sa candidature pour l’élection présidentielle de 2017. Son mot d’ordre ? « La France insoumise ». Le député européen choisissait de s’inscrire dans la logique politique de la Ve République Gaulliste où la présidentielle sert d’onction suprême, plébiscitant un individu concentrant tous les pouvoirs, surtout depuis l’inversion des calendriers électoraux, où les législatives servent à élire une large majorité au service du nouveau président élu, une chambre introuvable composée de députés godillots. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Brèves sur ce sujet