[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Appartement de Lepaon: de nouveaux détails embarrassants

syndicalisme

Brève publiée le 5 novembre 2014

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://fr.news.yahoo.com/appartement-de-thierry-lepaon-de-nouveaux-details-embarrassants-083701819.html

Le Canard Enchaîné en rajoute une couche dans l'affaire de l'appartement de Thierry Lepaon : l'hebdomadaire a interrogé le propriétaire de l'appartement qui affirme avoir rafraichi l'appartement avant de le louer à la CGT : peinture blanche sur tous les murs, moquette neuve et nouvelle cuisine Ikéa... "C'était parfait pour un jeune couple", explique le propriétaire de l'appartement.

Des travaux importants dans un appartement déjà rafraichi

Mais apparemment insuffisant pour la CGT puisque 130.000 euros de travaux ont été réalisés pour notamment arracher la moquette neuve et poser du parquet flottant puis repeindre les murs déjà repeints...

Une cuvette à prix d’or

Le Canard Enchaîné cite aussi quelques chiffres ubuesques comme les 1.397 euros facturés pour la nouvelle cuvette des toilettes du n°1 de la CGT et les 1.595 euros pour son nouveau lave-mains. Autre précision qui fait mal : le syndicat aurait menti en se justifiant dans cette affaire. Le propriétaire comme l'agence immobilière en charge de l’appartement nient fermement avoir consenti une baisse du loyer en échange des travaux réalisés comme l'avait affirmé la CGT. Enfin, l'hebdomadaire révèle que l'appartement de fonction de Thierry Lepaon ne fait pas 120 m2 mais 79 m2 : pour 2.000 euros mensuels, il ne s'agit pas non plus d'une bonne affaire comme le disait le syndicat.

Des "failles majeures", reconnaît T.Lepaon

Mardi 4 novembre, Thierry Leapon a réagi à la polémique devant le CCN, le parlement de la CGT. Cette affaire, a-t-il reconnu, "révèle des failles majeures dans le fonctionnement interne de prise de décisions", puisque "les arbitrages et la décision finale" pour cette location n'avaient été "ni débattus, ni validés par une instance". C'est cette "faille qu'il faut absolument corriger", a estimé le leader de la CGT. Selon lui, le délateur qui a adressé à la presse un devis des travaux est "responsable des conséquences de ses actes". La CGT a lancé une enquête interne pour l’identifier.

Qui est Thierry Lepaon ?

Ancien salarié de Moulinex, Thierry Lepaon, 54 ans, est secrétaire général de la CGT depuis plus d’un an. Il a remplacé à ce poste Bernard Thibault, à l’issue d’une longue crise de succession. Son mandat doit se terminer en 2016, et il a d’ores et déjà annoncé qu’il serait candidat à sa réélection. Les tensions au sein du syndicat ont perduré après son élection. Cette affaire et les fuites organisées dans la presse en sont la démonstration…