[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Grève aéroports : la solidarité en réponse au mépris

lutte-de-classe

Brève publiée le 19 décembre 2011

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

La solidarité en réponse au mépris !

Les Unions Locales CGT d’Auchel-Bruay-Béthune-Lilévin-Lillers- et le syndicat TKE UGO d’Isbergues répondent « présent » !

Nous sommes tous concernés !

Le mécontentement qui grandit chez les salariés des entreprises de Prévention Sécurité des aéroports français, n’est que le résultat d’année de mépris des employeurs et des donneurs d’ordres.

Les salariés se sont mobilisés pour exiger des employeurs des plates-formes aéroportuaires, l’ouverture de réelles négociations salariales.

Soutenus par des média qui ne montrent que le côté pile de la réalité en donnant la seule parole aux « vacanciers perturbés », les directions font preuve de mépris à l’égard des salariés et de leur syndicat. Les directions réactionnaires refusent de répondre favorablement aux revendications légitimes et mettent en place des salariés « jaunes » dont la formation à ce type de métier n’a pas été faite.

Pire, des ministres, soi-disant représentants des intérêts des citoyens, envoient les CRS pour casser les piquets de grève, et osent demander l’interdiction des grèves dans les transports en période de vacances

La CGT avec les salariés sont déterminés à se faire entendre et répondent à ce mépris par une grève depuis le 16 décembre 2011 à minuit dans tous les aéroports français, avec comme arme de lutte, l’arrêt complet du travail de milliers d’agents de la sûreté aéroportuaire de toutes les entreprises de prévention sécurité.

Les employeurs, suffisamment informés des revendications des salariés, portent seuls la responsabilité du climat social qui se dégrade et des conséquences sur le trafic. Cet échec d’ouverture de négociations dans les entreprises de prévention sécurité est de la seule responsabilité des employeurs, sous-traitants et donneurs d’ordres.

Depuis des années, le pouvoir d’achat stagne, les conditions de travail s’aggravent, les emplois régressent, les primes disparaissent et les métiers d’agent de sûreté aéroportuaire ne sont même plus reconnus dans les coefficients. De plus, au nom de la réduction des coûts et de l’employabilité, les salariés sont de plus en plus confrontés à des méthodes de management d’un autre âge et subissent des pressions constantes de leur hiérarchie.

Nos Unions Locales CGT soutiennent haut et fort les salariés en lutte et leurs syndicats CGT et exigent que les employeurs se mettent à la table de négociations afin de répondre aux priorités revendicatives mises en avant par les travailleurs en lutte.

Envoyez votre soutien aux grévistes à : Union Locale CGT de Roissy-CDG

Fax : 01.48.62.37.25 – email : contact@ulcgtroissy.fr