[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Grève Paris 8: infos du jour

lutte-de-classe

Brève publiée le 4 mars 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Quelques nouvelles de la grève du personnel de Paris 8 par une camarade du NPA

- La lutte est dans sa septième semaine. La présidente a envoyé les lettres de retraits de salaires pour fait de grève. C'est une tradition (de ne pas faire des retraits sur salaire) qui date de la fondation de l'université qui est rompue. La caisse de grève est heureusement abondée. 5.700 euros sont déjà dans la caisse de grève, et puis il y a de l'argent à venir, notamment autour de 7.000 euros (promis hier en AG: Jusqu'à 4.000 par la cgt et 3.000 par la fsu). Nous avons pu annoncer la participation du NPA 93 à la hauteur de 200 euros.

- Une lettre de soutien a été écrite et publiée, sous notre proposition et initiée par un prof avec qui on a des bons rapports, et rassemble à ce jour plus de 120 signatures du corps enseignant de Paris 8. Cette lettre, en forme de pétition a été apportée à la présidente hier, donc on attend des retours. Un coup dur pour la présidente. Une première étape pour mobiliser les profs, qui donnent pas mal d'argent pour la caisse de grève (dont un chèque de 500 euros, d'autres de 200 et 150!).

- L'AG du mardi 03/03 a rassemblé une centaine de personnes. Principalement des personnels et des profs et quelques étudiant-e-s. On est ensuite parti à une 50aine en manifestation dans l'université, envahi l'inauguration d'une nouvelle salle avec toute la clic des autres universités et la sgen-cfdt qui était là aussi, puis nous sommes passés dans les autres bâtiments ce qui a permis de s'adresser aux étudiants, avec des prises de paroles pour expliquer les raisons de la grève  et de voir un certain soutien qui s'exprimait. On a aussi insisté dans ces prises de paroles dans la nécessité de se mobiliser pour nos propres conditions d'études. Une bonne chose c'est que les grévistes ont intégré à leur discours la question du changement des règles de scolarité (qui augmente la sélection sociale a l'université, particulièrement ressenti dans une fac comme paris 8 ou la majorité d'étudiants ce sont des étudiants salariés) et la question de la précarité (qui est facile de lier a la question de la casse de l'enseignement supérieur et la recherche). La perspective qu'on donnait c'était le 5 mars, comme date importante ou il faut faire une démonstration de force, où la fac soit vraiment mobilisée, etc. La perspective c'est une journée de grève plus dure sur la fac, un barrage filtrant avec de l'information massive le matin, puis d'un départ collectif en manif devant le ministère avec Paris SUD/Orsay et Villetaneuse.

- Une lettre à la présidente est en cours de rédaction pour avancer sur le terrain des négociations, au point mort pour l'instant. L'idée est de transmettre cette lettre au ministère ensuite et demander une solution au conflit en montrant l'intransigeance de la présidente.

- La journée du 08 mars est en cours de préparation pour y inviter les grévistes (toutes des femmes sauf deux mec pour le noyau dur)

- Un journal de grève a été rédigé, imprimé et se vend à prix libre en partie par les grévistes et en partie par les camarades de notre comité. 60 journaux vendus rien que le premier jour! C'est un outil qui a permis d'approfondir les discussions politiques, de populariser la grève et se servir comme un outil auprès des collègues pour élargir, discuter, etc et dont d'autres numéros suivront.

Lire le journal de la grève :

http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/Journal%20version%20def.pdf