[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

La grève à Radio France reconduite mercredi

lutte-de-classe

Brève publiée le 24 mars 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

(Le Monde)

L'essentiel

  • Cinq syndicats de Radio France ont lancé jeudi 19 mars une grève illimitée.
  • Selon les syndicats, la direction a annoncé mardi qu'elle travaillait sur un plan de départs volontaires de 200 à 300 salariés seniors
  • La grève paralyse très largement les antennes du groupe public. De nombreux programmes sont remplacés par une bande musicale.

Les syndicats de Radio France ont appelé mardi à un septième jour de grève alors que le président, Mathieu Gallet, a pour la première fois évoqué des départs volontaires pour les seniors.

La situation demeure bloquée à Radio France, fortement perturbée depuis six jours par une grève contre toute réduction d'effectifs. Cinq syndicats du groupe public à l'origine de la mobilisation ont d'ailleurs appelé mardi 24 mars à reconduire la grève pour un septième jour consécutif. 

Selon plusieurs sources syndicales, la direction avait annoncé plus tôt lors d'un CE extraordinaire qu'elle travaillait sur un plan de départs volontaires de deux cents à trois cents salariés seniors, afin d'économiser jusqu'à 24 millions d'euros de masse salariale d'ici à 2019. Ces informations sont « confidentielles », s'est contentée de réagir la direction.

Le syndicat SUD a déjà annoncé qu'il allait exercer un droit d'alerte sur la situation économique de l'entreprise, selon France Info.

Grève illimitée

Radio France, qui prévoit un déficit de 21,3 millions d'euros cette année, doit économiser 50 millions d'euros, avait indiqué en début d'année son président, Mathieu Gallet. Cible d'une polémique sur les coûteux frais de rénovation de son bureau, révélés la semaine dernière par le Canard enchaîné, ce dernier a dû présenter lundi ses excuses au personnel dans un courrier interne. Il avait aussi averti que la direction travaillait sur des départs volontaires pour les seniors, sans chiffrer leur ampleur.

Tous les syndicats, sauf le Syndicat national des journalistes, ont appelé jeudi dernier à une grève illimitée, pour l'instant reconduite de jour en jour. Malgré un taux de participation faible – 244 grévistes lundi selon les syndicats –, les antennes sont très largement paralysées, de nombreux programmes étant remplacés par des bandes musicales. Lundi et mardi, la Matinale de France Inter, son émission phare, a notamment été annulée.

Radio France négocie actuellement avec l'Etat son nouveau contrat d'objectifs et de moyens, qui fixera les ressources du groupe pour plusieurs années, et qui devrait être bouclé pour la mi-avril. Autre échéance, la publication imminente d'un rapport de la Cour des comptes sur la gestion de Radio France au cours des années passées, qui devrait épingler le dérapage des coûts du chantier de rénovation de la Maison de la radio, un chantier entamé en 2009 et d'un coût de plus de 350 millions d'euros.