[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Le socialiste G. Colomb sort la matraque contre la CGT

    syndicalisme

    Brève publiée le 26 mars 2015

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://www.frontsyndical-classe.org/2015/03/le-socialiste-g-colomb-sort-la-matraque-contre-la-cgt.html

    Communiqué de la Fédération CGT des Services publics

    Métropole de Lyon : Collomb, range ta matraque et négocie ! (CGT)

    La Fédération CGT des Services publics condamne avec la plus grande fermeté les violences policières dont ont fait l’objet les agents grévistes de la métropole lyonnaise lundi 23 mars.

    Alors qu’ils manifestaient pacifiquement pour leurs revendications et la qualité du service public territorial, les grévistes ont été violemment chargés par la police. Certains ont été matraqués, plusieurs blessés sont à déplorer, dont un blessé grave, militant CGT. Des manifestants ont été placés en garde à vue.

    Gérard Collomb est le premier responsable de cette situation : en tant qu’employeur, parce qu’il refuse depuis plusieurs mois une véritable négociation demandée par les personnels et leur intersyndicale sur les conditions de mise en place de la métropole ; en tant qu’élu par sa demande d’intervention musclée des forces de l’ordre.


    Première organisation syndicale de la Fonction publique territoriale, la Fédération CGT des Services publics exige du gouvernement et de son représentant préfectoral :



    - une enquête sur les violences policières


    - une intervention immédiate auprès de Gérard Collomb pour que celui-ci respecte les lois de la République et ouvre enfin le dialogue prévu par les textes.



    Avec les personnels en lutte, la Fédération CGT des Services publics réaffirme que la métropole lyonnaise doit demeurer un espace de démocratie politique et sociale en dépit des désirs autocratiques du président Collomb. La Fédération encourage les agents à poursuivre leur mobilisation et les assure de son soutien.