[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Agression islamophobe à Toulouse

islamophobie

Brève publiée le 28 mars 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/26/2074714-toulouse-femme-voilee-enceinte-agressee-cause-religion.html

Une femme de religion musulmane a été agressée par un individu mardi matin à Toulouse. Enceinte, elle a été hospitalisée. et a déposé plainte. Son mari dénonce cet acte islamophobe.

«Ma femme venait de poser nos deux filles à l'école, l'une à la maternelle, l'autre en primaire. Au moment de repartir, elle a croisé deux jeunes hommes. L'un d'eux lui a agrippé les cheveux, a tiré sur son voile tout en l'insultant : pas de ça chez nous ! C'était un jeune européen.»

Mounir, 33 ans, a grandi à Castres et vit à Toulouse avec son épouse, Kedidja. «Nous sommes français et musulmans. Quand elle a été agressée, ma femme portait un blouson et un bas de survêtement et son hijab, le foulard traditionnel qui cache les cheveux.» Un foulard traditionnel comme en portent beaucoup de femmes qui suivent les préceptes de l'islam.

«D'après le récit de mon épouse, c'est ce qui n'a pas plu à ce monsieur. Il a été très agressif, lui a donné beaucoup de coups. Il a même sorti un couteau. Heureusement, son ami, qui n'a pas participé au violences, lui a dit d'arrêter, que ma femme était enceinte.» Après d'ultimes coups et quelques insultes supplémentaires, dont des menaces de mort, les deux garçons se sont enfuis, abandonnant la victime extrêmement choquée.

--------------------------------------------------

http://www.npa31.org/actualite-politique-locale/communique/le-npa-31-condamne-lagression-contre-une-femme-voilee-a-toulouse.html

Communiqué NPA 31

Le NPA 31 s’associe à l’indignation soulevée par l’agression contre une femme voilée et participera à toutes les manifestations de protestation. Mais ceux qui s’étonnent et s’indignent aujourd’hui feraient bien de réfléchir à leur propre responsabilité. On ne peut impunément relancer le débat sur le port du voile à l’université, au travail ou dans l’espace public. On ne peut impunément désigner comme potentiellement dangereuse toute une catégorie de la population. On ne peut impunément relancer le débat sur une laïcité excluante et mal interprétée. La loi de 1905 garantit la liberté de conscience et n'interdit aucunement à quiconque de l'exprimer dans l'espace public en portant un signe religieux, philosophique ou politique…

Ce n’est pas par hasard qu’après les attentats de janvier, on ait vu se multiplier les agressions contre les musulmans et plus particulièrement les musulmanes. Toute la classe politique de droite comme de gauche a participé à sa manière à cette stigmatisation.

La campagne électorale des départementales a vu un Sarkozy renchérir pour tenter de chasser sur les terres du Front National.

Mais notre camp social n’est pas non plus exempt de responsabilité : une certaine conception de la laïcité, du féminisme tend à banaliser voire à justifier les discriminations dont sont victimes les populations de confession musulmane.

Il est plus que temps de prendre la mesure du danger et de se mobiliser contre l'islamophobie et les violences faites aux femmes.

Le NPA 31 appelle la population toulousaine à participer massivement au rassemblement en solidarité avec Kadidja

et avec toutes les victimes de l'islamophobie organisé par le CCIF Toulouse (Collectif contre l'islamophobie en France),

mardi 31 mars à 18 h, place du Capitole