[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    La Fédé Construction CGT interpelle la CE Confédérale

    syndicalisme

    Brève publiée le 21 mai 2015

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://communisteslibertairescgt.over-blog.net/2015/05/la-fede-construction-interpelle-la-ce-confederale.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=politics

    Nous publions ci-dessous une interpellation de la CE Confédérale par la CE de la fédération de la Construction, du Bois et de l'Ameublement :

    Chers(es) Camarades,

    Suite aux différentes Commissions Exécutives de notre fédération (FNSCBA), ses membres tiennent à vous interpeller sur les points suivants :
    1) Sur l’affaire dite « Lepaon » : Après la multitude de débats tenus dans notre CE Confédérale Ordinaire et Extraordinaire, des CCN, la démission de l’ancien administrateur, la démission forcé de l’ancien Bureau Confédéral avec son Secrétaire Général, ainsi qu’une responsabilité reconnue collective de vous tous et non pas de quelques-uns.
    Nous apprenons par communiqué le blanchiment de notre ancien Secrétaire Général alors qu’à notre connaissance, aucuns débats appuyés d’éléments, n’aient eu lieu, comme aurait dû l’imposer le respect démocratique de notre CGT.
    Qu’en est-il aujourd’hui des dommages collatéraux subis par les anciens membres du bureau confédéral ? Où se situe la responsabilité collective ? Qui a fauté ? Qui est blanchit et par qui ? Sommes-nous encore légitime ?
    Nous souhaitons avoir de votre part des explications claires et précises.
    La préparation de notre futur congrès devra nous apporter des réponses en termes d’orientation ainsi que de bilan d’activité.
    2) Une application stricte du volet formation de l’ANI de mars 2014, remet en cause notre fonctionnement en termes de gestion du paritarisme et de CFESS.
    Elle remet en cause le respect du fédéralisme et de nos organisations :
    - Sur le fond dédié à la Gestion des Organismes Paritaires, nous demandons que vous mettiez en place des clés de répartition avec les Fédérations et les Unions Départementales.
    - Sur le fond dédié à la formation économique, sociale et syndicale, il faut trouver le moyen et agir rapidement pour que les salariés, les syndiqués et les militants puissent se former car aujourd’hui, c’est le parcours du combattant et certains perdent du salaire différé.
    3) Notre Fédération organise des actions de luttes sur nos revendications : Emploi, salaire, retraite, pénibilité, travailleurs détachés.
    Nous sommes au regret de constater que vous portez peu d’intérêt à nos actions, notamment pour exemple le 28 avril, « Journée Mondiale de la Sécurité et de la Santé au Travail » où notre fédération a organisé pour cette occasion à 11 heures un rassemblement avec prise de parole sur le parvis de notre maison CGT.
    Bien que vous fussiez invité, aucune délégation de la CEC pourtant réunie dans nos murs ce même jour, n’y a participé.
    Cette attitude n’est pas acceptable ! Contraire à l’esprit de rassemblement dont a besoin toute notre organisation.
    Nous sommes pour une CGT de TOUS pour TOUS !
    Dans l’attente de réponses concrètes et dans l’espoir d’une rencontre rapide avec notre Secrétaire Général, nous vous saluons très fraternellement
    Les membres de la Commission Exécutive Fédérale réunis ce jour, le 28 Avril 2015