[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Loiret : Les salariés de l’entreprise SCA en grève illimitée

lutte-de-classe

Brève publiée le 4 juin 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://communismeouvrier.wordpress.com/2015/06/04/loiret-les-salaries-de-lentreprise-sca-en-greve-illimitee/

France 3 Centre-Val de Loire, 4 juin 2015 :

Les employés de l’usine SCA spécialisée dans la fabrication d’essuie-tout à Saint-Cyr-en-Val, sont en grève depuis mercredi 16h00 après la rupture des négociations avec leur direction.

Depuis deux jours, plus aucun produit ne sort de l’usine de Saint-Cyr-en-Val. Les salariés bloquent le site, contrôlant toutes les entrées et sorties. Après l’annonce de la fermeture du site en octobre prochain, les négociations autour des conditions de départ des 119 salariés de l’usine ont échoué. L’espoir de ne jamais voir le site fermer perdure au sein du collectif mais l’enjeu majeur de ce mouvement social est bien le retour de la direction autour de la table des négociations.

« La direction part sur un plan de base minimum qui ne nous convient pas du tout. Nous avons établi nos contre-propositions en prenant les différents plans qui ont existé chez SCA. Et donc on ne voit pas pourquoi on donnerait moins d’argent à Orléans qu’à Linselles ou à Paris « , affirme Christophe Compère, secrétaire du comité d’entreprise, qui fait allusion à la fermeture du site SCA de Linselles (Nord) en 2011.

Opérations coup de poing en perspective

En février, la direction de la multinationale suédoise SCA, un géant coté en bourse qui emploie 50 000 salariés réalise 11 milliards d’euros de chiffre d’affaire, annonçait la fermeture de son site loirétain en octobre 2015, la justifiant par un manque de rentabilité. L’usine avait alors arrêté la production de papier hygiénique et ne fabriquait plus que de l’essuie-tout.

En plus de ce mouvement de grève, les salariés envisagent de durcir le ton en perturbant la Volvo Océan Race le 15 juin prochain à Lorient (Morbihan). Une course de bateau dans laquelle SCA aurait investit 20 millions d’euros.