[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

En grève les salariés d’Otis manifestent devant le siège de La Défense

lutte-de-classe

Brève publiée le 9 juin 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://communismeouvrier.wordpress.com/2015/06/09/en-greve-les-salaries-dotis-manifestent-devant-le-siege-de-la-defense/

Défense 92, 9 juin 2015 :

Devant le siège d’Otis, environ 300 salariés de l’ascensoriste ont manifesté durant toute la journée du lundi 8 juin pour protester contre des suppressions d’emplois.

Environ 300 salariés du groupe Otis ont manifesté durant toute la journée du lundi 8 juin devant le siège de l’entreprise implanté dans l’immeuble Ile-de-France à La Défense. Selon la direction d’Otis, un tiers des 4 500 salariés en France étaient en grève ce lundi alors que l’intersyndicale (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC) avançait 75% de grévistes.

Au pied de l’immeuble de l’entreprise, bien gardé par des policiers et des agents de sécurité, les grévistes, principalement des techniciens, protestaient contre un projet de plan social portant sur 170 suppressions de postes et la charge de travail induite par la baisse à venir des effectifs. Ils s’élevaient également contre l’absence d’augmentation salariale collective en 2015.

Pour Eric Basquez, délégué CGT “la charge de travail est aujourd’hui irréalisable et l’effectif ne fait que décroître” affirmant que l’entreprise employait encore 6 000 personnes en 2009.

Quelques échauffourées ont éclaté avec la police, lorsqu’une poignée de manifestants s’en s’ont pris aux barrières qui encerclaient l’entrée du bâtiment. Un accès de colère rapidement canalisé par les responsables syndicaux. En début d’après midi, les grévistes se sont rendus dans le centre commercial des 4 Temps -dont Otis est le prestataire- et certains ont mis à l’arrêt des escalators ainsi qu’un ascenseur.

Depuis le début de ce mouvement social qui a débuté ce week-end, de nombreuses pannes d’ascenseurs (3 200 selon les syndicats) sont en attente de réparation en France. Pour la direction de la filiale du groupe américain United Technologies Corporation qui gère quelques 160 000 ascenseurs en France “la priorité va aux personnes bloquées en cabine, qui ne doivent jamais tenter de sortir par leurs propres moyens”. Si aucun technicien n’est disponible pour l’évacuation, alors ce sont les pompiers qui sont appelés, précise Otis.

La réunion entre la direction de l’entreprise et les syndicats n’ayant rien donné, ces derniers ont décidé de poursuivre le mouvement avec un nouveau rassemblement devant le siège de La Défense ce mardi 9 juin.

En 2011 une grève pour les mêmes motifs, avait duré neuf jours, sans que les revendications des syndicats soient satisfaites. Durant toute cette période les salariés s’étaient rassemblés quotidiennement devant le siège d’Otis.