[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Grève au collège Edouard Manet

lutte-de-classe

Brève publiée le 26 janvier 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

COMMUNIQUÉ du 23 janvier

Grève au collège Edouard Manet – Villeneuve-la-Garenne

A l’heure où les promesses électorales se multiplient, est-il bien sage de sacrifier les moyens donnés à notre jeunesse ? Faut-il se mettre à nu ou occuper nos établissements pour attirer l’attention des citoyens sur la précarité du système éducatif ? Depuis de trop nombreuses années, notre établissement subit une baisse drastique des moyens attribués à son fonctionnement et nos conditions d’enseignement se dégradent de façon alarmante. Depuis le mercredi 18 janvier, les enseignants du collège Edouard Manet ont engagé un mouvement de grève, suivi à plus de 90%. En effet, le nombre d’heures d’enseignement attribuées pour septembre 2012 à notre établissement s’avère totalement insuffisant.

A titre d’exemple, la dotation attribuée pour la rentrée 2012, nous imposera la suppression d’une classe de 6e et un effectif passant de 22 à 29 élèves par classe. Or, notre établissement, classé en zone d’éducation prioritaire et en zone sensible, se trouve déjà en grande difficulté : en 2011, seuls 58% de nos élèves ont obtenu leur Diplôme national du Brevet, soit des résultats inférieurs de 28 points à la moyenne de notre académie ! Ces chiffres, bien loin des objectifs affichés par les politiques, révèlent les vrais obstacles auxquels sont confrontés nos élèves. Ils sont les premières victimes de cette amputation de moyens. Nous nous sentons donc le devoir, nous, enseignants du collège Edouard Manet, de nous faire leurs porte-parole.

Malgré des perspectives bien sombres pour notre établissement, la réaction de l’Inspection académique se fait toujours attendre. Nous lui avions déjà fait part de nos vives inquiétudes il y a plusieurs jours et, à l’annonce de ces chiffres jeudi dernier, nous avons immédiatement attiré à nouveau son attention sur la gravité de notre situation. L’Inspection académique, qui semble faire bien peu de cas de l’avenir de nos élèves, n’a pas encore daigné nous recevoir à ce jour.

Sans dotation satisfaisante, nous serons donc contraints de poursuivre notre mouvement.

Les enseignants grévistes du collège Edouard Manet.