[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Hôpital Lariboisière contre Hirsch. L’été s’annonce chaud pour Mr Martin

lutte-de-classe

Brève publiée le 4 juillet 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.revolutionpermanente.fr/Hopital-Lariboisiere-contre-Hirsch-L-ete-s-annonce-chaud-pour-Mr-Martin

Eliane le Floch

Après la mobilisation massive des personnels soignants des mois de mai et juin dernier qui a contraint le gouvernement à repousser les négociations à l’automne, Martin Hirsch, pensant l’orage terminé, espérait sans doute retourner paisiblement à ses attributions de directeur de l’AP-HP. C’était sans compter la détermination des personnels.

Au travers de nombreuses interventions lors des assemblées générales au sein des hôpitaux, mais aussi de messages échangés sur les réseaux sociaux, les personnels grévistes de l’hôpital Lariboisière appellent à maintenir la mobilisation pendant les deux mois d’été, comme c’est le cas pour les personnels d’Avicenne qui annoncent sur la page Facebook du Collectif AP-HP « qu’ils seront moins nombreux mais combatifs ».

Premier test estival qui devrait faire transpirer Mr Martin - comme l’appelle ses subordonnées plein d’insubordination : l’inauguration de l’Unité Hospitalière de Courte Durée (UHCD) de l’hôpital Lariboisière à Paris (10ème arrondissement), devait se tenir ce vendredi 3 juillet. Les personnels, émus de savoir que leur directeur venait leur rendre visite, ont voté en assemblée générale le débrayage pour l’accueillir comme il se doit et participer eux aussi à l’événement !

Fine tacticienne, la direction de l’hôpital Lariboisière qui avait eu vent de la mobilisation en préparation prévue à l’occasion de cette inauguration, a alors convoqué les syndicats présents pour leur proposer un marché. S’ils rangeaient sifflets et slogans, montraient patte blanche et faisaient risette à celui qui essaie de leur soutirer 20 millions d’euros supplémentaire, alors ils pourraient rencontrer en personne leur très cher supérieur. Fermer sa bouche collectivement pour pouvoir l’ouvrir dans le calme d’un salon feutré, alléchant n’est-ce pas ?

Mais les personnels n’ont pas accepté, et ça les a même un peu énervés. C’est pourquoi ils ont appelé avec d’autant plus de détermination à ce que tous les personnels de l’AP-HP se rassemblent dès 11h30 à l’hôpital Lariboisière. Leur détermination est simple : tant que le projet de réforme de l’AP-HP ne sera pas retiré, canicule ou pas, l’été risquera d’être chaud pour Mr Martin.

C’est peut-être bien pour cela que Mr Martin, finalement, ne vint pas. Quoique un peu déçus car ils s’étaient préparé pour lui entendre leur voix, c’est tout de même « Martin démission ! » que scandèrent alors les personnels en colère, laissant sans voix les quelques administrateurs ridiculement guindés qui étaient présents, comme le montre cette vidéo du Collectif AP-HP.