[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

16ème jour de grève des facteurs de Nanterre + appel

lutte-de-classe

Brève publiée le 31 janvier 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Provocations de la direction : les grévistes savent à quoi s’en tenir

Nouvelles provocations de la direction

La direction a de nouveau posté des vigiles pour tenter d’interdire l’accès des facteurs de Nanterre à leur propre centre. Cela n’a pas empêché les grévistes de se rendre sur leur lieu de travail et d’assister à l’audience que la direction leur avait finalement accordée suite aux actions menées hier. La direction avait conditionné cette audience à l’évacuation des bureaux de la direction occupés par les grévistes hier jusqu’à 21h.

Cette fois, la direction s’est enfin résolue à mettre par écrit ses propositions... mais a malheureusement refusé d’aborder les revendications des grévistes en cantonnant la discussion aux conditions de reprise. La direction n’a donc pas tenu parole : elle s’était en effet engagée la veille à mener la négociation sur l’ensemble des demandes des grévistes. Désormais, les grévistes savent à quoi s’en tenir concernant la parole donnée par la direction de La Poste.

Malgré les tentatives d’intimidation et la volonté de pourrissement du conflit de la part de La Poste, les grévistes restent déterminés et comptent bien continuer leurs actions pour persuader la Poste qu’elle doit négocier.

Grève demain et soutien aux 15 syndicalistes

Les grévistes de Nanterre ont aujourd’hui multiplié les visites de bureau afin d’appeler leurs collègues à la grève demain mercredi 1er février : 7 visites de bureaux ont été organisées en une seule matinée.

Les 2 visites ayant eu lieu à Suresnes ont permis de déclencher des discussions entre les collègues de ce centre concernant le projet de réorganisation que la direction compte leur infliger. Une audience a eu lieu à 13h avec la participation de pas moins de 11 collègues. La température commence à monter.

Dès 9h, les grévistes se rassembleront devant la direction courrier du 92 à Nanterre afin d’exiger l’arrêt des réorganisations et des suppressions d’emplois. L’objectif de la grève n’est pas d’être majoritaire mais de commencer à créer l’ambiance favorable à une riposte unifiée d’un maximum de bureaux face aux réorgs. Les grévistes de Nanterre ont adopté un appel dans ce sens et ont commencé à le faire circuler dans les services. L’idée d’un tous ensemble ne peut que faire son chemin dans la tête de centaines de facteurs, dans le 92 et au-delà.

Demain, les grévistes manifesteront également à 13h30 devant la cour d’appel de Versailles en soutien aux 15 syndicalistes réprimés par La Poste en raison de leur engagement dans des conflits récents ayant également eu trait aux suppressions d’emplois.

________________

Appel des facteurs de Nanterre : Regroupons nos forces, regroupons nos luttes !

Nous facteurs de Nanterre, sommes en grève depuis le 16/01/12 contre la réorganisation qui touche notre bureau.

Une fois de plus, la direction veut supprimer des emplois. 50 000 emplois ont été supprimés à La Poste depuis 2002. Pour justifier sa politique, elle invoque une soi-disante « baisse du trafic ». En réalité, la charge de travail augmente.

Tous les bureaux, tous les métiers (distribution, centres de tri, guichets, colis...), tous les services sont concernés par les réorganisations. Elles sont synonymes de « travailler plus, gagner pareil ».

Et « gagner pareil », en réalité, cela signifie gagner moins bien sa vie, parce que tous les prix augmentent. D’autant plus que les salaires à la Poste sont particulièrement bas. Alors que c’est nous qui faisons tourner au quotidien la plus grosse entreprise de France. Sans nous, rien ne fonctionnerait : pas de courrier, pas de colis, pas de transactions financières, pas de vente...

La Poste a une stratégie de division...

« Cap Qualité Courrier », « Facteur d’Avenir », « Espace Services Client »... La direction mène ses réorganisations métier par métier et bureau par bureau pour diviser les agents. Du coup, quand il y a des réactions, des grèves, elles sont dispersées et restent essentiellement défensives, en réaction aux initiatives de la boîte. De nombreux conflits ont eu lieu ces dernières années, ils ont touché toutes les régions et tous les services. Lorsque ces grèves sont restées isolées, elles ont perdu. Certains conflits ont par contre été victorieux. Ce sont ceux qui se sont étendus à plusieurs bureaux, ceux où les grévistes ont fait preuve de détermination et qui ont recueilli un soutien de la population. Tirons les leçons de ces bagarres et passons à la contre-offensive.

... il faut une réponse à la hauteur !

Qu’on soit syndiqué ou non, quel que soit le syndicat, quel que soit notre service, nous devons surmonter les barrières que la direction tente de dresser entre nous chaque jour. Au lieu de continuer à attendre que la boîte nous réorganise tranche par tranche, regroupons-nous, regroupons nos bagarres autour d’axes communs :

- Stop aux réorgs, non aux suppressions d’emplois !

- Augmentation des salaires de 300 euros nets

- Amélioration des conditions de travail

Nous appellons à une grève départementale le mercredi 1er février sur ces mots d’ordre et en solidarité avec les 15 syndicalistes réprimés pour faits de grève :

RDV 9h mercredi 1er février à la DOTC de Nanterre

Ce sera une première étape dans la construction de la résistance face à la politique de la Poste, pour se coordonner à l’échelle départementale. RDV le 1er février à 13h30 devant la cour d’appel de Versailles, 4 rue Carnot.

Si nous voulons inverser le rapport de forces, nous devons joindre toutes les forces qui sont prêtes à se battre

Nous proposons une réunion de l’ensemble des postiers qui souhaitent se coordonner et préparer une riposte unitaire dans les prochaines semaines.

Site réalisé avec nos petites mains
et des logiciels libres (emacs, notepad++, etc.).

Contact Tendance CLAIRE : contact@tendanceclaire.org

Site hébergé chez lautre.net, hébergeur associatif autogéré.