[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Les chanteurs lyriques se rebiffent et dénoncent !

lutte-de-classe

Brève publiée le 10 septembre 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.sfa-cgt.fr/news/1063

La saison 2015-2016 de l’opéra de Paris, véritable vitrine lyrique française, est une provocation : la distribution des rôles de premier plan estconfiée pour 3,7%  à des artistes lyriques résidant fiscalement en France ; 13,2% si l'on compte également les autres rôles.

Ce problème se retrouve dans tout le secteur lyrique sur notre territoire, peu ou prou, à part quelques rares exceptions.

Nous revendiquons fermement cette tradition d’accueil et d’échange entre les artistes de tous les pays, qui est source de richesse. Aujourd’hui, cependant, notre pays est beaucoup plus touché que ses voisins par des effets d’aubaine pénalisant les artistes lyriques résidant fiscalement en France.

Nous demandons aux directeurs de théâtre et de structures faisant appel aux artistes lyriques de prendre les responsabilités qui sont les leurs afin de rétablir un équilibre entre les chanteurs qu’ils emploient, et ce principalement à partir de fonds publics.

Nous demandons à l’État et aux collectivités locales d’user de tous leurs moyens légaux et incitatifs pour corriger ce déséquilibre. Nous souhaitons des initiatives concrètes à très court terme.

Cela est d’autant plus urgent que le volume d’emploi dans le secteur du théâtre lyrique et des ensembles spécialisés s’est effondré ces deux dernières années suite au désengagement des pouvoirs publics et des collectivités locales.

La situation est devenue insupportable. Nous voulons vivre de nos métiers.

Lire ici :
dp_lyriques_09_09_15.pdf 303.93 Ko