[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Journée d’action : les UD 75 et 76 veulent aller plus loin

    syndicalisme

    Brève publiée le 12 octobre 2015

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://communisteslibertairescgt.over-blog.net/2015/10/journee-d-action-les-ud-75-et-76-veulent-aller-plus-loin.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=politics

    C'est maintenant dans tous les débats avant une "journée d'action" puis après pour tirer les bilans : les journées espacées, convoquées sur des mots d'ordre flous à force d'être abstraits, avec une manif rituelle et tristoune ne mobilisent plus les salariés et même les militants ont du mal à se mobiliser. Il faut passer au braquet supérieur pour que les journées d'actions soient l'occasion de vraies journée de grèves, de blocages ou d'occupations et qu'elles se construisent dans la perspective de la généralisation des luttes et des grèves. Voilà des éléments intéressants produits par les UD de Paris et de Seine-Maritime.

    Extraits de l'adresse du comité général de l'UD 75 (6 octobre 2015) :

    "Les journées d’action ponctuelles 2 ou 3 fois par an ne répondent pas aux enjeux de la situation.

    La question qui s’impose, c’est comment entraver, enrayer, inverser les choses.

    Ce dont nous avons besoin aujourd’hui, c’est d’un plan de mobilisation qui permette une montée en puissance du rapport de force. Pour cela, la recherche systématique de l’unité sur la base des revendications des salariés est incontournable.

    Seuls le « tous ensemble » et une confrontation majeure avec le patronat et le gouvernement permettront de mettre un coup d’arrêt à ces politiques destructrices sans précédent.

    Le Comité Général estime que la direction confédérale doit impulser une telle stratégie.

    En outre, la place de la CGT n’est pas dans la conférence sociale organisée par ce gouvernement."

    Extraits de la déclaration de la CE de l'UD 76 (7 septembre 2015) :

    "Le but doit être donné clairement : préparer le blocage de l'économie par la grève."

    "Il est important que la confédération fasse connaitre au plus vite son refus de participer à la conférence sociale."

    "le 8 octobre ils bloqueront Le Havre."