[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Les salariés d’Air France manifestent à Blagnac

lutte-de-classe

Brève publiée le 16 octobre 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://communismeouvrier.wordpress.com/2015/10/16/les-salaries-dair-france-manifestent-a-blagnac/

Actu Côté Toulouse, 16 octobre 2015 :

Une centaine de salariés d’Air France manifestent à Blagnac, devant le centre industriel de la compagnie, en soutien aux cinq salariés d’Air France mis à pied.

Vendredi 16 octobre 2015, une centaine de personnes se sont réunies devant le centre industriel d’Air France, route de Cornebarrieu, à Blagnac, pour protester contre la mise à pied de cinq salariés d’Air France, poursuivis pour violences aggravées après les événements survenus en marge d’un comité central, le 5 octobre dernier. Les manifestants protestent également contre la suppression d’emplois annoncées dans le plan Performe.

« Nous sommes ici pour soutenir les camarades qui ont été incriminés suite au CCE (comité central d’entreprise. ndlr) du 5 octobre d’Air France, explique Vincent Salles, secrétaire de la CGT Air France Industrie de Toulouse. Nous allons faire une collecte de soutien financière car ils sont sous le coup d’une mise à pied conservatoire, donc sans salaire. »

Les syndicats demandent la mise en place d’une feuille de route

Répondant à l’appel de leurs représentants CGT-FO-UNSA-SUD, les salariés d’Air France Industrie Toulouse, d’Air France et, suite au relais de l’union départementale, de Tisséo se sont rassemblés peu après 11 h 30.

« Ce rassemblement fait suite à la chasse aux sorcières opéré par la justice et la direction d’Air France sous les ordres du premier ministre Manuel Valls. Nous ne pouvons tolérer que nos collègues et camarades soient traités tel des terroristes », annonçait un communiqué de la CGT, la veille de ce rassemblement.

« Nos collègues et camarades ont montrés l’attachement des salariés d’Air France à leur entreprise et à leurs emplois. Ils ont montré, par leur action, l’exaspération du monde du travail face au dédain du patronat et du gouvernement pour les travailleuses et travailleurs de ce pays », poursuit le syndicat qui demande par ailleurs « la mise en place d’une feuille de route tripartite entre État-Syndicat-Direction pour définir les investissements, la stratégie de développement, les mesures de productivités et le maintien de l’emploi ».

Mobilisation générale, jeudi 22 octobre

Jeudi 22 octobre, l’intersyndicale Air France appelle par ailleurs à la mobilisation de l’ensemble des salariés devant l’Assemblée nationale, à Paris, afin « d’exiger un autre avenir pour Air France, ce fleuron de l’industrie française, aujourd’hui en crise par manque de vision stratégique cohérente de ses dirigeants », a déclaré l’intersyndicale dans un communiqué.

Les salariés appellent également à un rassemblement le 2 décembre, jour du procès des cinq salariés d’Air France mis à pied.