[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Contrôle ouvrier et nationalisations dans la révolution portugaise

histoire international Portugal

Brève publiée le 26 octobre 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Nous publions ici un texte de l’historienne Raquel Varela sur le rôle du Parti communiste portugais dans la période révolutionnaire qui va de la révolution des œillets en avril 1974 au coup d’État de novembre 1975. Durant cette période, de nombreuses nationalisations ont été opérées. Si l’auteure interroge le pourquoi de ces nationalisations – sauvegarde et restructuration par l’État bourgeois d’entreprises en quasi-faillite ou produit de la mobilisation de la classe ouvrière ? – elle montre la faiblesse même du concept de contrôle ouvrier à l’égard de celles-ci. Le contrôle ouvrier s’applique à des entreprises gérées par les capitalistes  ou l’État et correspond à une situation instable de double pouvoir qui pourra verser soit vers l’autogestion ou vers une reprise en main des actionnaires. Dans le cas du Portugal, l’État a su reprendre le contrôle des entreprises pour pouvoir les remettre en ordre de marche et les privatiser quelques années plus tard…

Partie 1 : 

http://www.autogestion.asso.fr/?p=5412

Partie 2 : 

http://www.autogestion.asso.fr/?p=5415