[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Résumé du 8ème jour de grève des postiers de Neuilly

lutte-de-classe

Brève publiée le 5 novembre 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Résumé du 8ème jour de grève des postiers de Neuilly (5 novembre 2015)
Dans le sillage de la grève des postiers de Neuilly, les facteurs de Nanterre débrayent aujourd’hui à 50% et gagnent au tribunal

Les postiers de Neuilly sont en grève depuis 8 jours. Ils avaient été reçus avant-hier par le directeur départemental, mais celui-ci n’a pas souhaité faire de propositions aux grévistes.
 
Débrayage à Nanterre
Ces derniers se sont rendus ce matin sur le centre de Nanterre, touché par un sous-effectif et une surcharge de travail chronique. La direction de La Poste projette par-dessus le marché de supprimer plusieurs tournées de facteur alors que 5000 nouveaux logements sont prévus dans les 2 prochaines années. Et ce dans une situation où La Poste veut systématiser dans tout le 92 les heures supplémentaires imposées, mettre fin au paiement des heures supplémentaires et en finir avec le fini-parti…  Dans un tel contexte, il va être de plus en plus difficile de dire comme le font parfois certains collègues : « J’ai une vie en dehors de La Poste ». Mais notre vie en dehors de l’entreprise est en bonne partie déterminée par ce qui se passe à l’intérieur. Comment profiter de notre temps libre, quand les patrons pourront nous imposer des heures supplémentaires du jour au lendemain ou le jour même ? Quant au fini-parti, c’est au fond notre 13ème mois : partir avant l’heure quand on a fini son travail, c’est une compensation de notre paie de misère ! Le ras-le-bol s’est exprimé aujourd’hui à Nanterre, 50% des facteurs de Nanterre se sont mis en grève ce matin aux côtés des facteurs de Neuilly.
 
Le refus obstiné de négocier de M. Saint-Guilhem risque d’enflammer d’autres bureaux de poste
Ensemble, ils ont demandé à être reçus par le directeur départemental : celui-ci, présent sur le même site que les facteurs de Nanterre, n’a pas daigné se déplacer pour dialoguer avec les facteurs… et ne leur a même pas répondu au téléphone ! La direction s’enferme dans sa tour d’ivoire alors que le courrier s’entasse à Neuilly à la suite des 8 jours de grève et que les réclamations s’accumulent.
 
Dernière minute : la justice impose à La Poste d’annuler des suppressions d’emplois
La déloyauté de La Poste n’est pas nouvelle dans le 92 : elle refusait obstinément d’appliquer ses engagements suite à la grève des facteurs de Nanterre de 2012 contre le précédent plan de suppression d’emplois visant ce bureau. Alors que La Poste s’apprêtait à supprimer à nouveau des tournées, la justice vient d’imposer à La Poste de recréer une tounée de facteur et d’augmenter les effectifs du bureau. Le jugement est dévastateur : il fustige la « déloyauté » de La Poste et l’atteinte au droit de grève que constitue le non-repsect du protocole de fin de conflit de 2012. Un succès qui va renforcer la détermination des facteurs de Neuilly, de Nanterre et de l’ensemble du département à se battre pour leurs emplois.
 

Envoyez vos chèques à SUD Poste 92, 51 rue Jean Bonal, chèque à l’ordre de SUD Poste 92, mention « solidarité grévistes » au dos.