[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Résumé du 14ème jour de grève des postiers de Neuilly

lutte-de-classe

Brève publiée le 13 novembre 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Résumé du 14ème jour de grève des postiers de Neuilly

Extension de la grève à plusieurs bureaux du 92

Les postiers de Neuilly, en grève depuis 2 semaines, on été rejoints aujourd’hui par les facteurs de plusieurs villes du 92. La grève était majoritaire dans les communes de Clichy (80% de taux de grève), Asnières (75%), Châtenay-Malabry (86%), Puteaux (60%), Nanterre (65%), et la distribution du courrier a également été perturbée à Fontenay-aux-Roses, Sceaux, Bagneux, Antony, Levallois-Perret, ainsi qu’au Centre d’Entraide Départementale (CTED) de Colombes… Clichy, Châtenay et Puteaux n’avaient pas connu de taux de grève de ce type depuis de très longues années.
Plus d’une centaine de postiers ont manifesté dans les rues de Nanterre, devant la direction départementale de La Poste. Le nombre de grévistes (250) est très important, en particulier pour une grève appelée en quelques jours par SUD seul, en dehors de tout appel à la grève national postal ou interprofessionnel. La manifestation et l’ambiance durant toute la journée étaient combatives, sous l’impact de la grève de Neuilly… et de la colère qui monte plus largement dans un certain nombre de services.
L’Assemblée Générale a été l’occasion d’une discussion sur le niveau de rapport de forces nécessaire pour faire plier la direction sur l’ensemble des revendications, à savoir une grève reconductible simultanée d’un grand nombre de bureaux. L’AG a décidé que des piquets se tiendraient demain avant la prise de service afin de discuter des suites sur chacun des bureaux impliqués dans le mouvement.
Contre toute attente, la DSCC a proposé au dernier moment une audience cet après-midi. Le directeur départemental n’était pas présent en personne, et la direction n’a pas fait de propositions précises pour sortir du conflit, car elle est toujours en attente d’un jugement demain qui tourne en sa faveur concernant Neuilly pour tenter de négocier dans les conditions les plus favorables. Mais les responsables présents ont eu du mal à cacher que leur moral avait été atteint par l’impact de la grève et par la série de défaites juridiques, qui ont mené la DSCC en quelques jours à devoir remettre en cause la mise en application de 3 réorganisations (Rueil, Gennevilliers et Nanterre).

Soutenez les grévistes en envoyant un chèque à l'ordre de Sud Poste 92, 51 rue Jean Bonal, 92250 La Garenne Colombes (avec la mention “Solidarité grève” au dos)

Fête de solidarité avec les grévistes (musique, danse, repas…) : samedi 14 novembre à 19h30, 3 place du Général Leclerc à Levallois. Tout le monde est bienvenu (e) !