[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Résumé du 22ème jour de grève des postiers de Neuilly

lutte-de-classe

Brève publiée le 20 novembre 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Résumé du 22ème jour de grève des postiers de Neuilly (19/11/15)

Reprise victorieuse à Clichy, débrayage à La Garenne/Bois-Colombes

Les facteurs de Clichy en grève depuis jeudi dernier ont obtenu le comblement des effectifs du centre, les heures supplémentaires au volontariat et payées au forfait jusqu’à la fin de l’année, le maintien du paiement des plis électoraux (élections régionales de décembre prochain) et la sectorisation des rouleurs et Facteurs Qualité. Sur ce bureau où il n’y avait pas eu de grève recondutible depuis 1999, la démonstration a été faite que la grève permettait de gagner, et des liens de solidarité entre grévistes, entre facteurs et Cedex se sont tissés, qui vont être déterminants pour combattre la future réorg et la délocalisation prévue du centre.

La direction a donc cédé du terrain sur tous les bureaux (Châtenay, Puteaux, Clichy) qui étaient en grève sans être touchés par des réorganisations. A La Garenne-Colombes/Bois-Colombes, suite à une prise de parole des grévistes de Neuilly, une partie des agents s’est mise en grève aujourd’hui sur les questions liées aux heures supplémentaires, aux effectifs et aux conditions de travail. L’un des cadres était allé jusqu’à faire des économies sur les stylos : « un tous les deux mois, et s’il n’y a plus d’encre dedans, le faire vérifier par un cadre avant de donner un autre stylo ! ». Mais dès que les collègues ont débrayé aujourd’hui, même en minoritaire, la direction locale a directement accordé une audience et baissé d’un ton. Une brèche est donc ouverte, la démonstration est faite qu’il est possible de faire reculer La Poste sur cette question qu’elle prétendait inscrire dans le marbre dès le 1er novembre.

Provocation de la direction concernant Neuilly

Le directeur de Neuilly avait indiqué hier à la fin de la rencontre avec les grévistes qu’il rencontrerait le directeur départemental en fin de journée pour lui faire part de l’échange d’hier. Il s’était engagé à revenir avec de nouvelles propositions. Il est revenu aujourd’hui en disant... qu’aucune des propositions des grévistes n’étaient acceptées, et que la direction départementale refusait quant à elle tout simplement de faire la moindre proposition ! En clair, la direction attend que les grévistes reçoivent entre demain et samedi des paies réduites pour voir s’il y aura des reprises. Une telle provocation a eu un seul effet : la grève est reconduite pour la semaine prochaine. Et le mécontentement existe dans une série de bureaux du département...

Pour soutenir les grévistes :

- Chèques à l'ordre de Sud Poste 92
51 rue Jean Bonal
92250 La Garenne Colombes
(avec la mention solidarité grève au dos du chèque)

- Fête de soutien aux grévistes samedi 21 novembre à partir de 20h30 (lieu à préciser)