[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Victoire à la clinique d’Embats

lutte-de-classe

Brève publiée le 10 décembre 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.ladepeche.fr/article/2015/12/10/2234924-clinique-embats-personnels-sont-augmentes-greve-est-terminee.html

«On a gagné!». Hier les personnels de la clinique d'Embats se disaient satisfaits de l'accord signé dans la nuit au terme d'un conflit social qui avait débuté le 10 novembre

Victoire. Hier matin, à la clinique psychiatrique d'Embats, les personnels en grève depuis près d'un mois n'avaient que ce mot à la bouche. Quelques heures plus tôt, en pleine nuit, sous l'égide du médiateur de la République, ils avaient signé avec la direction, un protocole de fin de conflit, «plus que satisfaisant pour nous» disaient-ils. Disaient-elles devrions-nous écrire puisque c'est en majorité des femmes, infirmières, qui étaient concernées. Cet accord se traduit pour l'essentiel par des augmentations de salaires. «147€ net mensuel pour les personnels infirmiers et 73€ pour les autres». S'y ajoute 50% des jours de grève payés. Une grève qui durait depuis le 10 novembre. «Victoire des personnels d'Embats»...Par ce SMS expédié tôt hier matin à notre rédaction, la CGT du Gers (Eric Cantarutti, Angèle Léger...) mettait en exergue «un long combat qui a payé». Ces responsables syndicaux et les personnels s'accordent pour dire : «Nous avons pratiquement obtenu ce que nous demandions il y a un mois». Une infirmière confie avoir «pleuré» quand le protocole a été signé. «Aucune augmentation de salaire depuis 12 ans, ce n'était plus tenable» ajoute-t-elle toute à son bonheur. Alors que les infirmières revendiquaient une augmentation de 200€ net, le reste du personnel (aides soignants, agents de services, secrétaires, agent d'entretien) demandaient moins, 100€ net, «en raison d'une augmentation il y a trois ans». Concernant le paiement de 14 jours de grève, «un échelonnement a été acté», 4 jours retenus en novembre, autant en décembre et janvier et 2 en février. «De plus les équipes seront renforcées pendant les premiers jours de la réouverture sur la base du volontariat mais en étant payées en heures sup en raison de la charge de travail que cela représentera» nous ont précisé les salariés» qui se disent «ressoudés» par ce conflit «gagné dans la dignité grâce à notre solidarité».


Repères

Le chiffre : 29

jours > de grève. C'est au terme d'un bras de fer de 29 jours que le protocole de fin de grève a été signé.


l'Activité reprend

«Le conflit de la clinique d'Embats a pris fin le 8 décembre au soir en présence du médiateur. Les parties se sont en effet accordées sur une évolution salariale permettant la reprise de l'activité dans l'intérêt des patients, dès le 9 décembre». Hier la direction n'a souhaité rien ajouter à ce bref communiqué. L'activité de la clinique qui a une capacité de 68 lits repart. Pendant ce conflit, la direction a fait état, sans que le personnel en soit surpris, de la perspective de vendre la clinique d'Embats qui reste la dernière clinique familiale d'Auch.