[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

51ème jour de grève à La Poste (92)

lutte-de-classe

Brève publiée le 6 mars 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

51ème jour de grève à La Poste dans le 92
Soutien grandissant à la grève

Un changement d’attitude...

Ce matin, les grévistes se sont rassemblés une nouvelle fois à Nanterre. Ils ont pu y remarquer un changement dans le dispositif mis en place par la direction à l’entrée de la DOTC. Les vigiles étaient toujours présents mais en retrait, les grilles étaient ouvertes, le passage était libre pour les représentants syndicaux. La direction est même allée jusqu’à discuter avec les grévistes (c’est tout sauf naturel chez eux !)... mais en maintenant leur refus d’une audience départementale, sans même donner de dates pour les audiences de Montrouge et Malakoff/Vanves.

Notre discours hier auprès de la direction et lors de notre visite à la préfecture avait été clair : « après 50 jours de grève, on va voir les uns, les autres en restant polis et ça ne change rien donc au bout d’un moment il risque d’y avoir de la casse ». La démonstration de détermination d’hier à la DOTC a du faire un peu réfléchir la direction. Mais le facteur déterminant est peut-être la médiatisation des suicides à La Poste, qui remet l’entreprise au centre du viseur médiatique. La direction n’a certainement pas envie de se retrouver avec un conflit qui aile trop loin et cherche à calmer le jeu sans pour autant reculer pour l’instant sur ses positions.

Visites dans les Quartiers Généraux des candidats aux présidentielle

Nous nous sommes rendus aux QG de campagne de F. Hollande et J-L Mélenchon. Nous avons été accueillis un peu froidement dans les beaux quartiers où se situe le siège de campagne du candidat socialiste... Ce n’était pas la première fois que nous tentions de rentrer en contact avec Mr Hollande, et notre persistance a fini par payer : une délégation de son équipe sera présente au rassemblement de demain.

L’ensemble des grévistes ont été reçus par 2 responsables du Front de Gauche, qui les ont assurés d’un soutien financier et d’une participation au rassemblement de demain. Il a aussi été proposé aux grévistes de venir intervenir dans un certain nombre de meetings. 2 grévistes sont intervenus d’ailleurs à une réunion du PCF de Montrouge dans la soirée : une collecte sera organisée au marché dimanche prochain.

Olivier Besancenot a quant à lui parlé de la grève du 92 sur RMC aujourd’hui. De plus, un appel d’élus soutenant les grévistes a été rendu public aujourd’hui, signé notamment par les députés et maires des villes touchées par le conflit. Les grévistes ont senti aujourd’hui que leur cause était en train de gagner en popularité.

Un contexte favorable : à nous de saisir notre chance

La direction nationale de La Poste est sur la défensive : il devient de plus en plus difficile de nier que ce sont les réorganisations qui sont responsables de l’augmentation des suicides, des maladies professionnelles, des accidents du travail... De plus, les grévistes ont de plus en plus de soutien. Cela signifie que la situation peut de nouveau évoluer en faveur des grévistes.

Le rassemblement de demain, qui a lieu pendant la séance de négociation concernant Nanterre, doit concrétiser cette idée. Les grévistes savent que pour arracher des reculs à la boîte pour tous les bureaux, il faudra profiter de la situation pour frapper fort.