[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Grève sur les RER A et B en solidarité avec les Goodyear

lutte-de-classe

Brève publiée le 3 février 2016

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

(Le Point) Pour manifester son mécontentement contre une décision de justice, la CGT organise une grève. Seul un train sur deux devrait circuler sur les lignes A et B !

Il faut le lire pour le croire ! La régie de la RATP a indiqué que seulement un train sur deux circulerait jeudi sur les RER A et B en raison de l'appel à mobilisation et grève lancé par la CGT pour réclamer la relaxe des huit ex-salariés de Goodyear, condamnés en janvier à de la prison ferme. Les lignes de métro, bus et tramway fonctionneront normalement, précise-t-elle dans un communiqué. Ainsi donc, des salariés de la RATP peuvent prendre en otage des centaines de milliers de franciliens pour "apporter leur soutien" à des salariés qui avaient séquestré entre le 6 et le 7 janvier 2014 le directeur des ressources humaines ainsi que le directeur de la production dans les locaux de l'usine Goodyear d'Amiens nord de pneumatiques. Certes cette décision rendue mi-janvier avait parue "disproportionnée" -d'autant que les deux cadres ainsi que Goodyear France avaient retiré leur plainte- mais le soutien qui leur sera apporté demain par la CGT ne fait pas preuve d'une modération exemplaire...


Interrogée par l'Agence France-Presse, la SNCF, qui cogère une partie des lignes A et B et les autres lignes RER, a indiqué qu'un préavis avait été déposé également mais que l'éventuel impact sur le trafic ne serait connu que mercredi. Sur la ligne B du RER, où transitent quotidiennement près de 900 000 voyageurs, un changement de train sera obligatoire à Gare du Nord, précise la RATP. Sur le RER A, emprunté par un million de personnes chaque jour, l'interconnexion est maintenue à Nanterre-Préfecture.

Des rassemblements prévus en région

La CGT a appelé jeudi à « une grande journée de mobilisation et de grève » dans toute la France pour soutenir les huit ex-salariés de Goodyear Amiens-Nord, condamnés le 12 janvier à neuf mois de prison ferme - une peine inédite - pour avoir retenu deux cadres pendant trente heures en 2014. Au-delà du cas Goodyear, la CGT veut faire de jeudi une journée de « protestation contre les atteintes aux libertés syndicales », qui se « multiplient ».

Dans la capitale, le rendez-vous est, sous réserve d'acceptation par la préfecture, finalement fixé place de la Nation à 11 heures, où des manifestants venus en bus de Beauvais, Lille, Valenciennes, Dunkerque et surtout Amiens devraient garnir les troupes. Il avait été initialement annoncé au Trocadéro. En région, des rassemblements sont prévus notamment à Nantes, Strasbourg, Toulouse, Lyon ou encore sur le site Goodyear de Riom (Puy-de-Dôme), près de Clermont-Ferrand.