[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

58ème jour de grève à La Poste 92 : les négociations-marathon continuent...

lutte-de-classe

Brève publiée le 13 mars 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Les négociations-marathon continuent...

La direction a tout fait pour décaler dans le temps les audiences de négociations en présence des élus. Malgré ça, les grévistes gardent leur sang-froid et la grève tient. L’audience avec le maire de Fontenay n’a pas démobilisé les collègues de ce bureau qui aujourd’hui encore ont fait perdurer la grève car ils savent que le mouvement est départemental.

La Poste : intox à tous les étages

La Poste a fait circuler un compte-rendu écrit de l’audience d’hier. Elle fait comme si les grévistes acceptaient les 4 suppressions d’emplois à Nanterre... alors que le compromis que les grévistes sont prêts à accepter est de faire intervenir un cabinet d’expertise indépendant par l’intermédiaire du CHSCT, cabinet qui aurait la possibilité de remettre en cause à brève échéance ces suppressions de tournées. La boîte s’était engagée hier à ne pas entraver au tribunal cette démarche. Mais plus de trace de cet engagement dans le compte-rendu fourni par la direction.

Quant à la directrice d’établissement de Malakoff/Vanves, elle s’est attribuée le mérite du report de la réorganisation au 18 septembre, comme si la grève n’y était pour rien ! Par ailleurs, les grévistes exigent un report à octobre et non septembre, période de congés oblige.

Les paroles s’envolent...

L’audience avec Mme Fraysse et Mr Hmani (maire adjoint de Nanterre) a débouché sur de nouvelles promesses orales concernant le cabinet d’expertise et sur le respect de ses conclusions. Reste désormais à fournir un protocole de fin de conflit en bonne et due forme, qui sera de toute façon scruté de près par un avocat. L’objectif : vérifier s’il engagera réellement la direction dans le cas où le cabinet indiquerait qu’il faut réinjecter des tournées. La direction a accepté la neutralisation, en plus des dimanche, des repos de cycle encadrés par des jours de grève. Elle n’a par contre pas donné de réponse sur l’absence de sanctions suite au conflit, ni sur les titularisations.

Les grévistes ont pu constater la présence de Mr Giaimo, directeur de Montrouge, à la DOTC : la boîte prépare soigneusement l’audience qui aura lieu demain concernant Montrouge et Malakoff/Vanves.

Les grévistes ne comptent évidemment pas rester assis les bras croisés en attendant qu’un protocole parfait leur tombe tout cuit dans les bras : un programme de promenades qui ne va pas forcément plaire à La Poste est prévu demain.