[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Poitiers-Mignaloux : l’EREA Anne-Frank en grève

lutte-de-classe

Brève publiée le 24 mars 2016

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2016/03/23/Poitiers-Mignaloux-l-EREA-Anne-Frank-en-greve-2662807

Pour s'opposer à la suppression de trois postes d'enseignants éducateurs, le personnel de l'Etablissement régional d'enseignement adapté Anne-Frank à Mignaloux-Beauvoir a cessé le travail. Des discussions doivent s'engager avec le rectorat.

La suppression de trois postes d'enseignants éducateurs sur les quinze que compte l'établissement : c'est tout l'enjeu de la grève lancée depuis lundi à l'appel des syndicats Sud, FSU et FO. Le rectorat souhaiterait remplacer ces personnels par des assistants. "On nous propose des intérimaires peu ou pas formés par des véritables professionnels de l'éducation", s'insurgent les organisations syndicales. Karine Jacquenod, enseignante éducatrice, porte-parole de ses collègues : "C'est comme si on mettait des pions recrutés pour quelques mois - on n'a rien contre les surveillants - à la place de personnes formées à l'encadrement de jeunes en difficulté, voire en très grande difficulté."

L'EREA Anne-Frank accueille 180 élèves de la sixième à la troisième ainsi que des préparations au CAP. "Ces jeunes ont besoin d'un vrai encadrement scolaire et d'un accompagnement personnel, souligne Karine Jacquenod. Nos effectifs sont déjà hyper-tendus. Depuis plusieurs années, déjà, nous demandons que nos revendications soient prises en compte."

Une réunion avec un représentant du rectorat se tient ce mercredi matin. Les personnels en grève veulent faire le point de leurs revendications mais surtout connaître la position de la nouvelle rectrice. "Le précédent recteur nous avait donné des assurances qui semblent être remises en cause", disent les personnels en grève. Ce mercredi, ceux-ci filtrent la circulation sur la route de Chauvigny à hauteur du centre équestre et de l'EREA. Une action qui devrait se poursuivre cet après-midi.

Les grévistes ont mis en ligne leurs revendications ainsi qu'une pétition.