[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Les femmes de chambre d’un hôtel marseillais de standing en grève

lutte-de-classe

Brève publiée le 2 avril 2016

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.anti-k.org/2016/04/01/les-femmes-de-chambre-dun-hotel-marseillais-de-standing-en-colere-et-en-greve/

Dans la manifestation marseillaise de jeudi, un cortège a reçu un accueil particulièrement chaleureux, celui des femmes de chambre de l’hôtel Villa Massalia, un hôtel de luxe des quartiers sud de la ville.

Depuis 9 jours, elles sont en grève pour dénoncer leurs conditions de travail. Ce jeudi, elles étaient dans le cortège de la manifestation marseillaise pour un appel aux dons afin de les soutenir dans leur combat.
Dans leur grande majorité à temps partiel, ces femmes ne peuvent quasiment jamais bénéficier de deux jours de congés consécutifs, ne connaissent leur planning que quelques heures à l’avance tandis que leurs heures supplémentaires ne leur sont pas payées.

Pour défendre leur droit, elles ont décidé de se syndiquer…à la CNT.

Hier soir, j’entendais sur France Info un soi-disant expert, économiste ou journaliste de rencontre, un de ces valets de plume vendu au patronat, qui bavait sur les manifestants du jour en expliquant que « ce n’étaient que des lycéensdes profs, des fonctionnaires, bref des privilégiés, qui manifestaient pour des raisons idéologiques ».

Ce n’était vraiment pas la composition de la manifestation marseillaise. Mais bien sur, ce monsieur n’y était pas. Pas plus que dans la manifestation parisienne, ni aucune autre. Ce genre d’individus ne manifeste pas. Jusqu’à quand devrons nous supporter leurs insultes?


Les femmes de chambre d'un hôtel marseillais de... par Journal_La_Marseillaise