[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

XPO Logistics (ex Dentressangle) en grève illimitée

lutte-de-classe

Brève publiée le 20 avril 2016

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/essonne/xpo-logistics-ex-dentressangle-en-greve-illimitee-979244.html

Moins d'un an après son rachat par l'américain XPO Logistics, l'ex société de transports et logistique Dentressangle est secouée par un conflit national qui révèle le profond malaise qui traverse l'entreprise. Prime d'intéressement en chute libre et suppressions d'emplois en sont les déclencheurs.

Le mouvement est parti de l'Essonne, où l'entreprise est très présente avec cinq sites. Depuis la base du Coudray-Montceaux en grève depuis jeudi, le 14 avril, le mouvement s'est rapidement propagé d'abord au reste du département puis, désormais, à la France entière. Depuis ce mercredi 20 avril, XPO Logistics est donc touchée par un mouvement de grève illimité.

► VOIR le reportage (A. Joudi/A. Natalizi)

XPO Logistics (ex Dentressangle) en grève illimitée

Moins d'un an après son rachat par l'américain XPO Logistics, l'ex société de transports et logistique Dentressangle est secouée par un conflit national qui révèle le profond malaise qui traverse l'entreprise. Prime d'intéressement en chute libre et suppressions d'emplois en sont les déclencheurs.

Une prime en très forte baisse

Le déclencheur du mouvement, c'est l'annonce, par la société, du montant de la prime d'intéressement : 300 euros pour chaque salarié. Les années précédentes, cette prime était comprise enntre 800 et 1000 euros selon le niveau de salaire. En d'autres termes, la prime, cette année, est en chute libre. Mais ce qui déclenché le mécontentement, c'est que depuis le rachat de Dentressangle, en juin 2015, les anciens cadres dirigeants sont partis, eux avec des chèques très élevés. Le décalage entre ces primes de départ et l'annonce d'une prime d'intéressement en très forte baisse a mis le feu aux poudres.

Mais l'inquiétude va au delà de ce seul élément. Car la direction de XPO Logistics vient aussi d'annoncer des suppressions d'emplois : 45 (sur 60) sur son site du Vaucluse et 21 (sur 100) à Lagny-le-Sec, dans l'Oise. Or l'acheteur américain de Dentressangle s'était engagé à ne pas toucher à l'emploi avant 18 mois. Les salariés voient donc surgir des menaces alors qu'il ne les attendaient pas, du moins pas aussi rapidement.

En fait, les organisations syndicales dénoncent la dégradation rapide du climat de l'entreprise depuis son rachat " Depuis que l'entreprise a été rachetée par le groupe américain XPO, on n'a plus aucun décisionnaire autour de nous, on voit juste des costumes-cravates incapables de nous répondre ", dit ainsi Yassine Azouagh, délégué CFDT.


Une grève prévue pour durer

Cette grève mobilisait, ce mardi, 15% des 5.000 employés de cette branche, selon la direction. Mais, selon la CFDT, le mouvement est nettement plus suivi: 20 sites sont bloqués et 60% tournent au ralenti quand la direction parle d'un site ou deux bloqués sur les 75 de la branche.
Selon le délégué central FO Victor Neves, la grève, qui a commencé vendredi en Ile-de-France, s'étendait ce mardi à toute la France avec 50% à 80% de grévistes selon les sites. Et selon les syndicats, la grève est prévue pour durer.

XPO Logistics emploie 90.000 personnes dans le monde, dont 13.000 en France.