[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Grève au centre courriers de Villers-Bocage

lutte-de-classe

Brève publiée le 21 avril 2016

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://convergenceposte.wordpress.com/2016/04/21/villers-bocagela-moitie-du-personnel-en-greve-au-centre-courriers-de-villers-bocage/

À Villers-Bocage, 16 des 24 employés du centre courriers présents ce mardi 19 avril 2016 tenaient un piquet de grève devant les locaux de La Poste, soit 51 % de l’effectif. Une partie des 27 tournées n’a pas pu être assurée.

Un peu plus de la moitié des effectifs était en grève ce mardi matin, à Villers-Bocage. -

Un peu plus de la moitié des effectifs était en grève ce mardi matin, à Villers-Bocage (Calvados).

Dès 7 h 30, ils étaient là. À Villers-Bocage (Calvados), 16 des 24 employés du centre courriers présents ce mardi 19 avril 2016 tenaient un piquet de grève devant les locaux de La Poste, soit 51 % de l’effectif. Une partie des 27 tournées n’a pas pu être assurée.

Des non-remplacements

« Le bureau de Villers-Bocage est en pleine réorganisation avec à la clé des suppressions d’emplois déguisées sous la forme de non-remplacements de départs à la retraite », a informé Richard Vallet, membre militant de la CGT FAPT.

Vers 10 h, ils ont été reçus par le directeur, Bruno Dussaule. Le centre courriers compte aujourd’hui 27 employés en quartier lettres, c’est-à-dire préposés au tri et à la distribution des plis. « À la prochaine réorganisation, il n’y en aurait plus que 24 plus deux positions de travail mixte qui sont deux personnes qui feraient une mini-tournée avant d’assurer le relevage entreprises, boîtes jaunes ou encore seraient au support cabine. » Si ici personne n’est contre l’ouverture de l’accueil au public l’après-midi, tous refusent la suppression de deux nouvelles tournées.« Dans tous les cas, il y aura une position de facteur en moins. Cela va encore mettre les collègues en souffrance. »

Une réorganisation

Les raisons de cette réorganisation, mise en oeuvre d’ici la fin d’année, sont toujours les mêmes : « Depuis février 2014, l’activité sur ce secteur a chuté de 10 % au niveau du courrier et de 18 % pour le colis », a souligné la Direction de la communication du groupe La Poste. « L’évolution de l’organisation permet de garantir l’emploi à templs plein […] et n’aura aucune incidence sur la qualité du service rendue à nos clients. »

« Pour une baisse de trafic de 10 %, ils font des réorganisations d’anticipations à -15 ou -20 %. Nous sommes des pions », ont déploré Richard Vallet et Céline Leblond-Deschamps, vice-présidente départementale Sud et représentante du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).

La grève a été levée. Pour ce qui est du courrier, le trafic devrait être revenu à la normale d’ici vendredi.

(source : la voix)