[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Grève des contrôleurs aériens: plusieurs aéroports fermés en région

    lutte-de-classe

    Brève publiée le 2 avril 2012

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    PARIS, 2 avr 2012 (AFP)

    Plusieurs aéroports de région, dont Avignon et Rouen, ont fermé lundi en raison d'une grève dans l'aviation civile suivie notamment par les contrôleurs aériens, a-t-on appris auprès de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC).

    Il s'agit des aéroports de Pau (Pyrénées-Atlantiques), Béziers (Hérault), Rouen, Avignon, Le Bourget (Seine-Saint-Denis) où les services des contrôles aériens sont fermés, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la DGAC, qui ne disposait pas encore des taux de grévistes au niveau national.

    Des retards entre une et trois heures sont par ailleurs constatés dans différents aéroports, selon cette source, notamment à Toulouse et Marseille.

    Le taux de grévistes avoisine les 90% à Toulouse, 80% à Marseille et 50% à Nantes, a affirmé à l'AFP Philippe Lohat, délégué central CGT, syndicat qui a appelé comme la CFDT et l'Unsa à la grève lundi et mardi.

    Selon M. Lohat, cette mobilisation est le signe que la direction fait fausse route en restant "sur son plan de réorganisation" sans vouloir faire d'étude technique préalable".

    "S'adapter au trafic et à la demande, c'est notre travail de tous les jours, mais il ne faut pas faire ça de manière dogmatique. Pour l'instant, l'administration est partie sur une logique de supprimer en province 15 des 30 centres de contrôle d'approche", dit-il.

    "Les usagers de l'espace aérien français ne sont pas que les compagnies aériennes, il y a une multitude d'usagers (l'aviation de loisir, l'aviation sportive, etc...), tout ça se côtoie et les espaces aériens entre deux aéroports en France sont surveillés par des contrôleurs aériens, et toute cette multitude fait qu'il y a une complexité de trafic", souligne-t-il.

    "On ne peut donc pas centraliser à outrance les approches et appliquer de manière mécanique la RGPP, autrement le service ne sera pas bon", ajoute-t-il.

    Outre les aiguilleurs du ciel, les personnels de l'aviation civile comptent les ingénieurs assurant notamment la maintenance (notamment des radars), ceux délivrant des informations aéronautiques et les bulletins spéciaux (informations sur l'état des terrains, etc...), ainsi que les ouvriers personnels dans l'administration.

    La DGAC, qui avait demandé aux compagnies de supprimer 20% de leurs vols lundi et mardi au départ ou à l'arrivée d'Orly, a annoncé un nouveau point pour lundi en début d'après-midi.