[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

[11 janv] Soutien aux grévistes de la FNAC des Champs Elysées

Brève publiée le 11 janvier 2017

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.revolutionpermanente.fr/Appel-des-grevistes-de-la-FNAC-des-Champs-Elysees-soyons-nombreux-pour-les-soutenir-ce-mercredi

Depuis le 3 décembre, les salariés de la FNAC des Champs-Élysées sont en lutte. En cause notamment, le travail le dimanche et la compensation des jours travaillés. Après 2 week-end de grève, ils ont entamé un grève reconductible depuis le 17 décembre et ont plus que jamais besoin de notre soutien. Nous relayons leur appel à se rassembler nombreux devant la FNAC des Champs Elysées ce mercredi 11 janvier à 18h30.

Nous, salariés du magasin Fnac Champs Elysées, sommes en grève reconductible depuis le 17 décembre. 
En effet après deux week-ends de grève consécutifs, la direction de la Fnac a décidé non seulement de ne pas ouvrir de négociations mais surtout d’exercer une pression physique et psychologique sur les grévistes pour les intimider. 
Le 17 décembre 2016 la direction n’a pas hésité à faire intervenir une vingtaine d’agents de sécurité et de cadres qui nous ont violemment bousculé, infligeant 6 jours d’ITT à l’un d’entre nous, puis ont arraché nos banderoles. Nous avons donc décidé d’intensifier en reconduisant le mouvement quotidiennement.

Pourquoi nous sommes en grève : 
- Nos collègues des autres Fnac Parisiennes gagnent 320 à 480 € de plus par mois lorsqu’ils travaillent le dimanche. Nous demandons l’équité. 
- Nous avons une amplitude horaire allant de 7h à minuit, 7/7, 362 jours par an. Les conséquences physiologiques, psychologiques, sociales et familiales sont considérables. 
La prime d’amplitude est seulement de 30 euros brut pour un 35h. Nous demandons une légitime réévaluation de cette prime. 
- Nous travaillons en sous-sol. Les salariés de la Fnac Châtelet travaillant dans les mêmes conditions ont une "prime de sous-sol" de 50 euros brut pour un 35h. Dans notre magasin nous n’avons rien. Nous demandons une nouvelle fois l’équité. 
- Le maintien de salaire à 100 % durant les congés maternité et les accidents de travail n’est pas respecté.

1 milliard d’euros pour racheter Darty, 1 million d’euros en moyenne par mois pour le PDG grâce à notre travail. Et pour nous le mépris.
Des négociations nationales se sont ouvertes le jeudi 5 janvier 2017 concernant le travail dominical, pourtant la direction n’a pas souhaité aborder nos revendications. Mais nous restons déterminés à nous faire entendre.

Pour nous aider : 
- Nous appelons à un soutien financier pour nous aider à tenir. Le risque de recevoir des paies à 0 € à la fin du mois est important ! Vous avez la possibilité de donner soit en venant nous voir au magasin, soit en effectuant un versement en ligne sur : 
https://www.lepotcommun.fr/pot/l4qbv5k5

- Nous appelons à un rassemblement de soutien devant notre magasin : Mercredi 11/01/2017 à 18h30 afin de montrer à notre direction que nous ne sommes pas isolés : 74 avenue des Champs Elysées, Paris 8ème.

On ne lâche rien mais on a besoin de vous !
SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK et change.org
Collectif Salariés Fnac Champs Elysées