[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

La Turquie s’inquiète de l’effondrement de sa monnaie

économie Turquie

Brève publiée le 12 janvier 2017

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.latribune.fr/economie/international/la-turquie-s-inquiete-de-l-effondrement-de-sa-monnaie-629651.html

Lors d'un discours à Ankara mardi, le vice-Premier ministre Nurettin Canikli a déclaré que l'économie turque était visée par "des sabotages et des attaques", en citant une étude de l'agence de notation Moody's concluant que les bénéfices des banques allaient souffrir de la montée des créances douteuses. Depuis le début de l'année, la livre turque a chuté de 8,99% face à l'euro.

Où s'arrêtera la chute de la livre turque ? Depuis le début de l'année, la monnaie a perdu près de 10% de sa valeur contre le dollar, tandis que le Parlement examine un projet de réforme constitutionnelle qui vise à renforcer les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan. Mardi, elle est tombée à de nouveaux plus bas historiques, enfonçant pour la première fois le seuil de 4 pour 1 euro, après les déclarations d'un vice-Premier ministre parlant d'"attaque" contre l'économie du pays.

Lors d'un discours à Ankara mardi, le vice-Premier ministre Nurettin Canikli a déclaré que l'économie turque était visée par"des sabotages et des attaques", en citant une étude de l'agence de notation Moody's concluant que les bénéfices des banques allaient souffrir de la montée des créances douteuses.

"Il s'agit bel et bien d'une attaque. Elle n'a aucune chance de réussir."

La livre a perdu près de 3,54% de sa valeur contre le dollar mercredi, s'échangeant à 3,93 contre le billet vert en fin d'après-midi, un nouveau record à la baisse. Face à la monnaie européenne, la livre a dépassé mercredi le seuil de 4 livres contre un euro pour la première fois, s'échangeant à 4,11, soit une perte de 2,69% sur la journée. Depuis le début de l'année, la livre turque a chuté de 8,99% face à l'euro.


Taux d'échange de la livre turque contre l'euro entre le 30 décembre et le 11 janvier. Source : XE.com / Capture d'écran.

Plusieurs facteurs responsables de la chute

La livre turque a désormais remplacée le rand sud-africain comme monnaie la plus volatile au monde après que la jauge des fluctuations attendues mardi a bondi au plus haut en près de trois haut, comme le souligne Bloomberg. Les attentats des derniers mois, le ralentissement de l'économie et l'incertitude politique liée à la volonté du président Recep Tayyip Erdogan de réformer la constitution pour renforcer ses pouvoirs exécutifs préoccupent les investisseurs, et la réticence de la banque centrale à relever ses taux d'intérêt pour endiguer la chute de la livre ne fait qu'ajouter à l'inquiétude.

Les déclarations répétées d'Erdogan en faveur d'une baisse du coût du crédit afin de soutenir la croissance sont, aux yeux de beaucoup d'observateurs, l'une des raisons pour lesquelles la banque centrale ne remonte pas ses taux. Et le chef de l'Etat ne devrait pas changer de discours après la contraction de 1,8% du produit intérieur brut (PIB) enregistrée au troisième trimestre.

Les mesures de la Banque centrale insuffisantes

La Banque centrale turque (CBRT), qui a laissé ses taux inchangés le mois dernier, a tenté mardi d'enrayer la chute de sa monnaie en baissant le ratio de réserves de change dans les établissements bancaires du pays, afin d'injecter 1,5 milliard de dollars dans le système financier.

La mesure n'a pas rencontré le succès escompté, les économistes estimant qu'elle n'est pas suffisante. Pour les économistes de Finansbank, si ces mesures vont dans le bon sens pour soutenir la livre, "en matière de magnitude, c'est une autre affaire. Nous pensons que l'impact sur la monnaie sera probablement limité", expliquent-ils dans une note à leur client.

(avec Reuters et AFP)