[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Espagne : les mineurs en grève font reculer les flics

Espagne lutte-de-classe

Brève publiée le 20 juin 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Reportage photo : ICI

________________

(afp) Des incidents ont éclaté aujourd'hui à Cinera, dans le nord de l'Espagne, entre plus de 200 mineurs cagoulés et des policiers anti-émeutes qui ont tenté en vain de lever des barrages sur une route nationale en faisant usage de balles en caoutchouc et de fumigènes.

Les incidents de ce type se sont multipliés ces derniers jours, témoignant d'un durcissement du mouvement des mineurs, en grève illimitée pour dénoncer une réduction de 63%, cette année, des aides publiques, qui selon eux condamne le secteur. Des affrontements avait éclaté vendredi dernier dans ce village de 1.000 habitants et aux alentours, faisant sept blessés.

Lundi, des dizaines de milliers de mineurs et leur familles avaient défilé à Leon et à Langreo, près d'Oviedo, dans la province des Asturies, et plusieurs villes sont restées mortes à l'occasion d'une journée de grève générale à l'appel des syndicats.

_______________________

http://trends.levif.be/economie/actualite/politique-economique/espagne-affrontements-entre-mineurs-et-policiers/article-4000119179022.htm#

Les incidents de ce type se sont multipliés ces derniers jours, témoignant d'un durcissement du mouvement des mineurs, en grève illimitée pour dénoncer une réduction de 63%, cette année, des aides publiques, qui selon eux condamne le secteur. Des affrontements avait éclaté vendredi dernier dans ce village de 1.000 habitants, faisant sept blessés.

Lorsque la police est intervenue mardi, le village a vite été la scène d'émeutes, de nombreux habitants aidant les manifestants à jouer à cache-cache avec les forces de l'ordre.

Des mineurs, jeunes et plus âgés, tous encagoulés ou le bas du visage masqué par des foulards, tiraient des pétards-fusées ou jetaient des pierres en direction des policiers.

En réponse, les policiers, casqués et protégés par d'épais gilets pare-balles et des boucliers, tiraient des balles en caoutchouc et lançaient des fumigènes contre les manifestants.

Après une demi-heure, les forces de l'ordre ont fini par se regrouper avant de quitter les lieux pendant que les mineurs les harcelaient à coups de pétards et de cailloux.

Lundi, des dizaines de milliers de mineurs et leurs familles avaient défilé à Leon et à Langreo, dans les Asturies. Plusieurs villes sont restées mortes à l'occasion d'une journée de grève générale à l'appel des syndicats.