[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Grève à Véolia Eau

lutte-de-classe

Brève publiée le 20 juin 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

PARIS, 20 juin 2012 (AFP)

La grève nationale débutée lundi par des salariés de Veolia Eau pour une augmentation générale des salaires s'est poursuivie mercredi après l'échec des négociations avec la direction, a-t-on appris auprès des syndicats.

"On est au point mort pour l'instant. Les propositions de la direction ont été rejetées en bloc par les salariés réunis dans toute la France en assemblée générale", a dit à l'AFP Hervé Deroubaix, délégué central CFDT.

La direction propose 0,5% d'augmentation générale, une prime exceptionnelle de 450 à 300 euros brut, soit 240 à 360 euros net en fonction de la rémunération, selon les syndicats.

La CGT et FO, à l'origine du mouvement de grève, ont été rejointes par la CFDT, l'Unsa et la CFE-CGC. Ils réclament près de 100 euros d'augmentation et une prime de résultat de 500 euros net pour tous.

Diverses actions ont été organisées dans les régions, comme des opérations escargot qui ont fortement perturbé le trafic, et notamment dans le sud-est, à Nice, Avignon et Toulon, où 60% des 1.400 salariés de Veolia Eau étaient en grève, selon un responsable CGT.

Une manifestation a eu lieu à Fréjus. A Gap, des manifestants ont en outre bloqué des bureaux.

L'éventuelle poursuite du mouvement sera décidée jeudi matin au cours d'assemblées générales sur les différents sites. Le taux de grévistes dans toute la France était mercredi de 40%, selon les syndicats.

La direction n'était pas joignable mercredi soir.

Veolia Eau compte 15.000 salariés.