[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    PSA : les salariés refuseront une restructuration prétendue inévitable

    lutte-de-classe

    Brève publiée le 11 septembre 2012

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    Communiqué du NPA.

    PSA : les salariés refuseront une restructuration prétendue inévitable

    Pour toute décision politique, Hollande-Ayrault-Montebourg avait mandaté un expert pour étudier la validité économique de la fermeture du site d’Aulnay et de la suppression des 8000 emplois chez PSA.

    En rappelant les 3 milliards de dividendes versés de 2009 à 2011 et les 2,8 milliards de rachat d’actions, ce rapport montre clairement que la famille Peugeot a fait fortune sur le dos des salariés. Mais respectueux des exigences du profit capitaliste, il juge la fermeture d'Aulnay inévitable et cherche à opposer salariés des usines de Madrid et d'Aulnay. Le redressement productif de Montebourg s’est transformé en redressement destructeur d’emplois.

    Le maintien du site d’Aulnay et tous les emplois dans toutes les usines du groupe constituent les revendications non négociables de tous les salariés.

    Le dialogue social n’y changera rien. Le NPA défend l’expropriation de la famille Peugeot pour mettre en place, sous contrôle des salariés une organisation de la production qui préserve tous les emplois avec l’amélioration des conditions de travail et la progression des salaires.

    Les salariés de la filière automobile se mobiliseront samedi 15 septembre avec ceux de PSA Rennes, samedi 29 septembre au Mondial de l’Automobile avec les Ford de Bordeaux et à Aulnay avec ceux de PSA et le 9 octobre au Mondial et avec l’ensemble des salariés dans la journée internationale appelée par les Fédérations Syndicales de l’Industrie Européenne.

    Le NPA mettra toutes ses forces dans le succès de ces premières mobilisations dans la voie d’un tous ensemble contre l’austérité et la régression sociale.

    Montreuil le 11 septembre 2012