[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Portugal: nouvelles grèves dans les transports contre la rigueur budgétaire

lutte-de-classe

Brève publiée le 4 octobre 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

LISBONNE, 04 oct 2012 (AFP) - Les transports publics étaient à nouveau fortement perturbés jeudi matin au Portugal en raison de grèves partielles dans les chemins de fer et le métro de la capitale, dont les syndicats entendent protester contre la politique d'austérité du gouvernement.

Comme jeudi dernier, toutes les stations du métro de Lisbonne étaient fermés et le service devait reprendre à partir de 10H00 locales (09H00 GMT).

Les conducteurs de trains observaient depuis lundi une grève aux deux premières heures de leur service, provoquant de sérieuses perturbations du service.

Selon l'entreprise publique Comboios de Portugal (CP), environ 70% des liaisons entre Lisbonne et sa banlieue avaient été supprimées tandis que dans la région de Porto, la grande ville du nord du pays, la moitié des trains avait été annulée aux premières heures de la matinée.

Sur l'ensemble de la journée de mercredi, 38% des trains avaient été supprimés dans tout le pays, a indiqué l'administration de CP.

Le mouvement des conducteurs, qui réclament des augmentations de salaires, culminera vendredi, jour férié au Portugal, avec un arrêt de travail de 24 heures.

Sous assistance financière de l'Union européenne et du Fonds monétaire international depuis mai 2011, le Portugal s'est engagé à mettre en oeuvre un exigeant programme de rigueur qui a déjà provoqué de nombreux mouvements de grève, en particulier dans le secteur des transports, et suscite un mécontentement croissant.

Le ministre des Finances Vitor Gaspar a annoncé mercredi un nouveau train de mesures d'austérité pour 2013 qui comprend une hausse généralisée des impôts sur le revenu.

La principale confédération syndicale du pays, la CGTP, a peu après appelé à une grève générale contre la rigueur le 14 novembre prochain.