[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Afrique du Sud: des mineurs grévistes mettent le feu à un véhicule de police

lutte-de-classe

Brève publiée le 13 octobre 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

(afp) JOHANNESBURG (Afrique du Sud) — Des mineurs en grève ont mis le feu à un véhicule de police dans la nuit de vendredi à samedi près d’une mine du numéro un mondial du platine Anglo American Platinum (Amplats) à Rustenburg, dans le nord de l’Afrique du Sud, a indiqué samedi la police.

Des affrontements ont éclaté entre un millier de mineurs qui se dirigeaient vers le puits de Khomanani et la police qui tentait de les disperser. Ils « ont résisté et nous avons dû utiliser des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc pour les disperser », a déclaré un porte-parole de la police, Thulani Ngubane.

« Ils ont répliqué en lançant des engins incendiaires et ont mis le feu à un véhicule de la police », a-t-il ajouté.

Quatre personnes ont été arrêtées à l’issue des affrontements et doivent être traduites en justice lundi.

Selon M. Ngubane, les mineurs avaient l’intention de mettre le feu au puits.

Ils faisaient partie des 12.000 mineurs auxquels la compagnie a notifié leur licenciement pour absence injustifiée.

Les grévistes n’ont pas tenu compte de cette notification et annoncé qu’ils poursuivraient leur mouvement.

Vendredi, Amplats avait annoncé que la grève sauvage de ses mineurs de Rustenburg avait provoqué un manque à gagner de 1,1 milliard de rands (98 millions d’euros).

L’Afrique du Sud est touchée depuis août par une vague de grèves sauvages qui a démarré de façon sanglante dans une mine de platine à Marikana (nord). Depuis, plus de 50 personnes ont été tuées dans des violences lors de ces mouvements de grève.