[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Le syndicat SUD cesse la grève à l'usine PSA d'Aulnay

lutte-de-classe

Brève publiée le 20 avril 2013

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

(Libération) Ses adhérents vont reprendre le travail après deux mois d'arrêt, suite à un désaccord avec la CGT.

Le syndicat SUD de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), en grève depuis trois mois sur le site, qui doit fermer en 2014, a décidé mercredi de reprendre le travail à la suite d’un désaccord avec la CGT, a-t-il annoncé samedi. «Il y a un problème de fond avec la CGT, qui ne souhaite pas qu’on participe aux négociations pour l’accord de fin de conflit», a expliqué à l’AFP le secrétaire général du syndicat à Aulnay, Mohamed Khenniche, confirmant une information du Parisien.

Selon lui, son syndicat a été écarté par le vote de l’assemblée générale des grévistes de trois réunions organisées depuis le 9 avril avec la direction centrale de PSA visant à négocier la sortie du conflit. «Le but, ce n’est pas de reprendre le travail pour produire des véhicules. On résiste contre la CGT, mais toujours contre le patronat», a souligné M. Khenniche.

«Cela fait plusieurs semaines que les grévistes ne voyaient plus M. Khenniche à l’usine» et il «a refusé de se soumettre aux décisions des assemblées générales», a déclaré de son côté Jean-Pierre Mercier, représentant CGT de l’usine. Selon lui, 200 ouvriers continuent la grève - 180 selon la direction - et «des échéances importantes sont attendues pour la semaine à venir».

L’usine d’Aulnay, qui employait à la fin février 2.550 CDI, doit fermer en 2014 dans le cadre de la restructuration du groupe PSA Peugeot Citroën. Elle est paralysée depuis la mi-janvier par une grève lancée par la CGT. Les syndicats CFE-CGC, CFDT, FO et CFTC ont donné leur feu vert aux plans sociaux des sites PSA d’Aulnay et de Rennes. Un accord devrait être signé après le dernier comité central d’entreprise sur le sujet, convoqué le 29 avril. «Face à la longue attente des salariés», «il est temps de passer à la mise en oeuvre» du plan social, avait estimé vendredi le SIA, syndicat maison majoritaire sur le site d’Aulnay.