[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Les facteurs de Lyon en grève quittent les locaux de la Poste qu'ils occupaient

lutte-de-classe

Brève publiée le 2 mai 2013

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

LYON, 02 mai 2013 (AFP) - Les facteurs grévistes qui occupaient des locaux de la Poste à Lyon ont quitté les lieux jeudi soir, a-t-on appris auprès des syndicats et de la direction.

Une vingtaine de facteurs lyonnais, du huitième arrondissement, en grève depuis un mois, occupaient les locaux de la direction territoriale de la Poste depuis jeudi matin, pour demander à être reçus par la direction.

Leur départ "est consécutif aux règles de sécurité du bâtiment, que La Poste est tenue de respecter, juste avant le déclenchement de la télésurveillance et des alarmes", a commenté la direction jeudi soir, ajoutant qu'une "audience" était envisageable vendredi.

"A 19H30 les grévistes ont reçu en mains propres un courrier les menaçant de sanctions", a pour sa part réagi le syndicat Sud dans un communiqué.

"En plus d'aggraver les conditions de travail des postiers et de dégrader encore plus le service public postal, la Poste menace en plus ses propres Facteurs de sanctions", est-il écrit.

D'après Frédéric Poncet, du syndicat Sud du bureau de Lyon 8, sur les 54 facteurs de l'arrondissement, 32 sont en grève depuis un mois, pour dénoncer notamment des suppressions de tournées et une surcharge de travail.

Dans un communiqué, la Poste assure que 66% des postiers de Lyon 8 travaillaient jeudi matin, et que les rencontres sont quotidiennes entre la direction et les organisations syndicales.

La Poste rappelle les principales propositions de la direction du Courrier du Rhône: "maintien de deux samedi de repos sur un cycle de 9 semaines" et "éventuel report du projet de nouvelle organisation, prévu pour le 18 juin, de 3 mois".

La direction rappelle que "la plate-forme courrier de Lyon 8 fait face, comme au plan national, à une baisse des volumes du courrier qui lui sont confiés (-11% entre novembre 2010 et mars 2013 à Lyon 8)".

Le 16 avril, le porte-voix du NPA et facteur Olivier Besancenot était venu soutenir les grévistes lyonnais, déplorant des réorganisations qui s'accumulaient au sein du groupe.