[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

SNCF : la grève des conducteurs se durcit dans le Sud Alsace

lutte-de-classe

Brève publiée le 15 septembre 2013

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

(L'Alsace.fr) Commencée en juin dernier à l’initiative de la CGT, rejointe peu après par Sud Rail, la grève des conducteurs SNCF des sites de Belfort et de Mulhouse a pris de l’ampleur en juillet, entraînant des suppressions de circulations à plusieurs reprises durant les week-ends. Estimant que la direction de la SNCF « laisse pourrir le mouvement » , constatant « le black-out en terme de dialogue social dans la région de Strasbourg » , les deux syndicats ont décidé, après une trêve pour ne pas perturber la rentrée scolaire, de durcir leur action dans les prochains jours, avec un pic mardi 17 septembre. Des perturbations risquent de se ressentir dès ce lundi soir, selon la CGT.

Les revendications principales portent sur les conditions de travail, dont la dégradation, liée à la réduction des effectifs, affecterait la sécurité des agents et des usagers. La CGT cite un incident survenu le 6 septembre entre Mulhouse et Colmar, qui illustre l’impact de la suppression des contrôleurs à bord des trains, au profit de brigades de contrôle non systématique : un train circulait à 160 km/h lorsque son conducteur a été interpellé pour porter assistance à un voyageur victime d’un malaise. Le train s’est donc arrêté inopinément à Staffelfelden, a pris du retard et, en l’absence de contrôleur, les usagers n’ont pas pu réorganiser leurs correspondances rapidement. L’incident s’est traduit par un véritable « capharnaüm » , selon le syndicat.

Quelque 2 300 tracts ont été distribués ces derniers jours à Belfort, Montbéliard et Mulhouse, pour expliquer la situation et « alerter les usagers ».