[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Fin de la grève à 20 Minutes

lutte-de-classe

Brève publiée le 20 décembre 2013

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

(La lettre de l'audiovisuel) 

La rédaction du quotidien gratuit 20 Minutes, en grève depuis mardi pour protester contre un plan social prévoyant la suppression du service photo, a mis fin mercredi soir au mouvement lors d’une nouvelle assemblée générale, a annoncé une source syndicale. « A une courte majorité, la rédaction a voté contre la poursuite de la grève ». « Le plan social lui-même est maintenu, les discussions vont se poursuivre durant le mois de janvier car le début de la procédure d’information- consultation a été décalé à début février. » Le journal, qui n’est pas paru mardi, a bien été distribué mercredi.


(Figaro) Le distribution du quotidien gratuit 20 Minutes, dont la rédaction était en grève mardi et mercredi contre un plan social, empêchant sa parution hier, a repris aujourd'hui, a affirmé la direction. 

La grève avait été entamée mardi car «les réponses apportées par la direction n'ont pas su répondre aux inquiétudes suscitées par l'annonce du plan de sauvegarde de l'emploi qui aboutit notamment à la disparition du service photo», avait écrit la rédaction dans un communiqué durant la grève.

Au total, treize postes sont concernés par ce plan social. Si les négociations, qui pourraient prévoir des reclassements en interne, n'aboutissaient pas, le plan pourrait conduire «jusqu'à 11 licenciements» sur un effectif total de 213 salariés, selon la direction.

«La direction refuse pour l'instant de retirer son PSE mais a proposé à la rédaction d'interrompre les discussions autour du plan qui devaient être entamées dès la rentrée de janvier. Le mois de janvier doit être consacré à des échanges entre la rédaction et la direction», a indiqué de son côté l'intersyndicale hier soir. 

«Si les discussions promises pour le mois de janvier devaient ne rien changer au positionnement de la direction, le mouvement de grève reprendra», a ajouté l'intersyndicale évoquant le souhait de la rédaction «de déposer un préavis» pour «début février».