[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

« Le Parisien » en grève

lutte-de-classe

Brève publiée le 22 janvier 2014

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

(Le Monde) 

Le Parisien n'était pas disponible mercredi 22 janvier, ni en édition papier ni dans sa version numérique. La rédaction du quotidien s'est mise en grève mardi pourprotester contre un projet de réduction du remboursement des frais kilométriques, et plus globalement des indemnités de frais de reportage.

Les reporteurs du Parisien qui font beaucoup de route « perdraient entre 400 et 1 500 euros par an » si ce projet était appliqué, a expliqué Véronique Maribon-Ferret, du Syndicat national des journalistes (SNJ).

Ce conflit relatif aux frais des journalistes survient dans un contexte difficile pour le quotidien du groupe Amaury. Comme ses concurrents de la presse quotidienne, il subit une baisse de ses ventes depuis des mois, avec 251 122 exemplaires écoulés en novembre, et un recul de 9,11 % sur les onze premiers mois de 2013.

Ce repli, combiné à une baisse des recettes publicitaires, maintient les comptes dans le rouge. La direction du Parisien a annoncé aux salariés que le journal accusait une perte d'environ 10 millions d'euros en 2013.

La rédaction du Parisien, qui compte environ trois cent vingt journalistes, tant au siège de Saint-Ouen que dans les locales d'Ile-de-France, ne s'était pas mise en grève depuis un an et demi environ.