[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Grève reconductible des facteurs de Decazeville et de Millau

    lutte-de-classe

    Brève publiée le 22 novembre 2011

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    Communiqué de l'UD CGT Aveyron

    Deuxième semaine de grève pour l’emploi

    Depuis lundi 14 novembre 2011 deux bureaux de distribution de Courrier sont en grève en durée indéterminée. Ils sont rentrés en lutte pour sauver leurs emplois et ainsi préserver la qualité du Service Public Postal sur leur territoire.

    Au bureau Courrier de Millau, c’est l’intersyndicale CGT CFDT FO SUD qui a déposé le préavis à la demande du personnel et en réponse aux 10 emplois que la Poste souhaite supprimer.

    Au bureau Courrier d’Aubin Decazeville, les agents, sur un préavis CGT luttent pour 7.5 emplois, maintenir le Service Postal et améliorer leurs conditions de travail.

    Depuis une semaine et malgré des dépôts de préavis de grève conforme aux exigences de la Poste ils doivent faire face à un mépris et un refus du dialogue social des dirigeants postaux. Des usagers en soutien et solidaires aux conflits des postiers sont présents tous les jours avec les grévistes. Ils ne peuvent que constater la façon dont la Poste laisse s’enliser le conflit laissant les territoires privés de tout courrier et mettant en péril leur situation économique.

    Les élus intervenant auprès de la Direction Postale sont eux aussi confrontés au blocage de la Poste. Maires, conseillers, députés font face au seul but de rentabilité de la Poste qui refuse de prendre en compte les spécificités locales et ainsi jouer son rôle d’aménagement du territoire.

    A Aubin Decazeville c’est jour et nuit que les grévistes sont devant leur Centre. Un flot permanent d’usagers, d’élus les accompagne. La solidarité de l’ensemble des syndicats CGT, le soutien des Unions locales ont permis d’amener une organisation primordiale pour lutter contre les attaques des dirigeants postaux.

    Au troisième jour de grève, devant le blocage des négociations, la CGT a décidé d’organiser un rassemblement sur le site appelant l’ensemble de la population à venir soutenir le mouvement des grévistes le vendredi 18 novembre 2011. L’intersyndicale à Millau en a fait de même pour le samedi 19 novembre 2011.

    Le vendredi 18 novembre 2011, 33 grévistes ont été assignés en justice au Tribunal de Rodez pour entrave à la liberté du travail et de circulation des non-grévistes. Cette assignation n’a fait qu’exacerber les tensions et a mis fin à toutes possibilités de dialogue. Les grévistes du bassin d’Aubin Decazeville ont décidé lors d’une entrevue auprès de la Madame la Sous Préfète de solliciter un médiateur.

    Sur le site d’Aubin Decazeville, vendredi soir à 17 heures, environ 700 usagers se sont retrouvés au rassemblement exprimant ainsi leur soutien et leur compréhension à la lutte des facteurs. A Millau, samedi matin 10 heures, environ 500 usagers ont également répondu à l’appel et sont venus soutenir les postiers.

    Les usagers du Bassin d’Aubin Decazeville ont décidé de créer un Collectif Citoyen d’Usagers pour la défense du Service Public de la Poste. Renforcés dans la justesse de leur action, les salariés ont reconduit le mouvement, le combat continu.

    Une nouveau rassemblement est dores et déjà prévu à Aubin mercredi 23 novembre à 17H.

    Une solidarité financière a été lancée et a adresser à : CGT FAPT 50 Rue Raynal BP-826 12008 Rodez Cedex. Chèque à l’ordre de « CGT Fapt 12 solidarité gréviste »