[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

RATP: recours à des intérimaires pour conduire des bus en août

lutte-de-classe ratp

Brève publiée le 6 août 2014

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

BOBIGNY, 6 août 2014 (AFP)

  La RATP a décidé d'embaucher en août une douzaine d'intérimaires pour pallier une absence de conducteurs de bus en Seine-Saint-Denis, une "première historique" pour les syndicats de la régie qui annoncent une grève lundi, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

      "En raison de l'absence de plusieurs machinistes (conducteurs) au centre bus des Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), la RATP va recourir à douze intérimaires courant août" pour une durée d'un mois, a-t-elle déclaré à l'AFP, confirmant une information du journal Libération.

      "Il s'agit d'une mesure tout à fait localisée, visant à répondre à une situation temporaire, s'inscrivant dans un cadre légal et réglementaire, pour assurer la continuité d'un service de qualité", selon la RATP.

      Dénonçant une décision "prise en catimini", les organisations syndicales ont déposé mardi un préavis de grève pour la journée de lundi 11 août. Cette grève, qui concerne toute l'entreprise, sera plus particulièrement suivie au dépôt des Pavillons-sous-Bois et donc en Seine-Saint-Denis, a indiqué à l'AFP Gaëlle Pedraza, secrétaire CGT à l'organisation du département bus de la RATP.

      "Cette décision c'est une première, historique. Nous ne sommes pas contre ces personnes mais nous nous opposons à la précarisation des salariés, l'entreprise a de quoi embaucher", a expliqué la syndicaliste.

      Selon la CGT, ces intérimaires, recrutés via l'agence d'emploi Adecco transport, devaient arriver lundi après deux jours de formation. Mais la RATP, qui n'a pas confirmé de date à l'AFP, aurait décidé de reculer l'échéance.

      "La mobilisation des salariés semble fonctionner. S'ils décident de revoir leur copie, la grève sera annulée", a prévenu Mme Pedraza. 

      Les syndicats dénoncent par ailleurs la "dangerosité de laisser dans la nature un conducteur de bus de la RATP qui n'est pas formé pour ça", qui plus est dans un secteur du 93 jugé "compliqué". 

      La RATP, qui a déjà eu recours à des intérimaires pour de la maintenance, a précisé qu'elle serait "très scrupuleuse et exigeante dans les conditions de sélection".

      "A la RATP, on reçoit une formation théorique d'un mois puis on a une période de conduite d'un an avant d'avoir notre statut. Ils vont apprendre quoi pendant deux jours?", demande Cédric Gounord, délégué CGT au dépôt des Pavillons-sous-Bois et machiniste.

      Ce dépôt regroupe une dizaine de lignes et compte 741 machinistes.