[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Présidentielle

En prison la famille Fillon !

Alors oui, nous sommes contre les prisons, mais dans une société ou police-justice-prison forment un triumvirat pour l'instant implacable, nous revendiquons le devoir d'emprisonnement de François, Pénélope and co.

D'autant qu'au programme du candidat LR, il est stipulé que la construction de 16.000 places de prisons est une nécessité pour « inverser la logique de l'impunité en matière de crimes et délits » Il sait de quoi il parle.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Colombie

La guérilla en Colombie et le processus de paix

[...] Déjà au début des négociations, l'opinion publique était polarisée, une des premières enquêtes en avril 2012 signalait que un 47% des enquêtés souhaitent une sortie politique au conflit pendant que 48% voulaient une sortie militaire.

La table des négociations s'est installée à Oslo le 18 octobre 2012. [...]

Depuis le début des négociations, les FARC ont donné des signes de bonne volonté (renoncement aux enlèvements en février 2012, arrêt des offensives pendant 2 mois à partir du 20 novembre 2012) et ont cherché un cessez-le-feu.

Un premier Accord Général pour la fin du conflit et la construction d'une paix stable a été signé entre les FARC et le gouvernement le 26 août 2012 avec l'accompagnement de Cuba, de la Norvège et du Venezuela et avec un agenda de 6 points. Cet accord a établi les règles de la négociation et la participation citoyenne. A la différence des négociations précédentes, l'agenda est plus encadré et moins vague.

Les FARC sont entrés dans la négociation actuelle dans des conditions très différentes de celles des précédents processus de paix.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Présidentielle

Macron : le candidat du système contre les travailleurs/ses - Une thérapie de choc libérale contre nos acquis

A moins de deux mois de l'élection présidentielle, la perspective d'une victoire de Macron se dessine. Le PS est en lambeaux, discrédité par le quinquennat de Hollande. Les Républicains sont plombés par les affaires du châtelain Fillon. Dans ce paysage politique en décomposition, Macron est la bouée de sauvetage du système. La classe dominante, dans toutes ses composantes, met le paquet pour faire gagner Macron, produit libéral chimiquement pur de « l'extrême centre »1 rêvé par le capital. Il est soutenu par Parisot, Gattaz, Minc, Attali et de façon générale par les élites financières et médiatiques. Après le ralliement de Bayrou, qui pourfendait auparavant le candidat des « puissances de l'argent », on attend dans les prochains jours le ralliement d'une brochette de « Hollandais » qui devraient suivre le ralliement de Caresche, un des principaux dirigeants de l'aile droite du PS. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Débats

Mélenchon : Quelle rupture avec l’Union européenne actuelle ?

Le message semble être clair : « sortir des traités européens », alors qu’en 2012, placé sous tutelle du PCF, il prétendait simplement « construire une autre Europe » sans rompre avec l’UE actuelle. Mélenchon était bien conscient qu’il ne pouvait pas s’en tenir à son programme de 2012, après la prévisible capitulation de Tsipras en Grèce et le rejet populaire massif (et légitime) de l’UE. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Débats

Programme de Mélenchon : un catalogue de mesures qui ne permet pas de faire face à la crise écologique

Comme le reste du programme de la France insoumise (FI), le programme écologique est basé sur de grands principes, mais sans les moyens réels de les appliquer. Mélenchon se gargarise de mots comme celui de « planification écologique ». Mais pour qu'il y ait une véritable planification, il faut que les capitalistes soient expropriés, avec les travailleurs/ses aux postes de commande. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Migrant-e-s

Toulouse : "Aucun être humain n’est illégal"

"Aucun être humain n'est illégal" c'est le mot d'ordre des quelques 300 manifestants qui ont défilé à Toulouse à l'appel du Collectif solidarité migrant.e.s 31. La manifestation, partie de la place Arnaud Bernard, a rejoint la préfecture de Haute-Garonne et demandé la fin du "dublinage", cette règle qui permet aux pays européens de renvoyer vers le premier d'accueil les migrant.e.s. Les slogans "c'est pas les sans papiers qu'il faut virer, c'est le capitalisme et l'état policier", "de l'air, ouvrons les frontières" ont ponctué notre marche déterminée et souligné notre solidarité sans faille face à la stratégie de division de l'Etat. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Nucléaire

Bure: sur tous les fronts

Le 14 août 2016, nous avons abattu le mur abject qui entourait la belle forêt où les pouvoirs publics veulent enfouir les déchets nucléaires. Nous sommes en février 2017 et le mur gît toujours au sol, tel un symbole de notre révolte. Désormais, les combattants arrivent à Bure de partout, de près et de loin. Outre les meusiens et les haut marnais, il y a des gens de toute la France mais aussi d’ailleurs… bref des êtres humains qui se moquent des frontières et qui sont là pour lutter contre la pire horreur jamais imaginée par le capitalisme: enfouir les déchets hautement radioactifs à 400 m sous terre !

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Répression

Gouvernement PS : un dernier tour de vice sécuritaire et puis s’en va

Tandis que médiatiquement c’est la campagne présidentielle qui occupe tous les titres, le gouvernement, ne se contentant pas de la gestion des affaires quotidiennes, continue de voter loi et réforme. Depuis une semaine alors que l’on parle partout de Théo, jeune homme victime du racisme quotidien des policiers, violenté et violé par les hommes en bleus, du FN à la gauche, en comptant sur l’absention du FdG, on vote au parlement une dernière loi sur la sécurité publique. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Voir les articles précédents

Voir l'ensemble de nos articles