[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Newsletter

Ailleurs sur le Web [RSS]

Lire plus...

Twitter

Français-e-s, immigré-e-s… Restons uni-e-s contre les gouvernants qui divisent pour mieux régner !

Par ( 7 mars 2015)
Tweeter Facebook

♦ Marche républicaine ou bal des hypocrites ?
♦ Non au racisme, halte à l’islamophobie !
♦ Restons uni-e-s face aux vrais oppresseurs !

♦ Ce dimanche 8 mars, journée internationale pour les droits des femmes
♦ Solidarité avec la lutte des mineurs isolés étrangers !

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

social

Grève du 3 juin 2021 : les crèches, malgré une mobilisation de deux ans, toujours dans le collimateur du gouvernement

Malgré les fortes mobilisations des salarié·e·s du secteur de la petite enfance, depuis maintenant plus de deux ans, le gouvernement de Macron s’obstine à vouloir passer en force et imposer son projet de réforme des établissements d'accueil des jeunes enfants (EAJE), initié par le secrétaire d'État chargé de l'enfance et des familles, Adrien Taquet. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Social

Un gouvernement destructeur, même dans les crèches !

Le gouvernement de Macron a une ligne politique claire : un des buts de sa politique néo-libérale est de détruire les services publics pour les ouvrir aux intérêts privés de quelques capitalistes. Après la destruction méthodique des transports publics ferroviaires, après la sélection généralisée à l’université, après la réforme Blanquer, les crèches sont, elles aussi, dans la ligne de mire.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Antiracisme

19 février : Ménilmontant capitale de l’antiracisme ?

Le rassemblement de Ménilmontant signifiait d’abord se rassembler contre l’antisémitisme dans toutes ses formes, mais aussi contre tous les racismes, à égalité. Les racismes ne sauraient être hiérarchisés et tous doivent être combattus. Combattus politiquement, et certainement pas moralement comme s’il s’agissait simplement d’une question individuelle. À l’appel de l’UJFP, ce sont quelque 400 personnes qui se sont retrouvé·e·s mardi 19 février à Ménilmontant qu’ils ont rebaptisé « capitale de l’antiracisme ».

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook